Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 120
Domaine

archéologie ; grec ; céramique

Dénomination

amphore

Titre

Héraklès et le lion de Némée

Auteur/exécutant

GROUPE DE LONDRES

Lieu création / utilisation

Grèce ; Athènes (lieu d'exécution)

Période création/exécution

3e quart 6e siècle av JC

Millésime création/exécution

540 av JC vers

Epoque/style/mouvement

figures noires

Matériaux/techniques

terre cuite, peinte

Description

Argile peinte. Amphore attique à col et figures noires. FACE A : Héraklès, debout au centre, de profil à droite, vêtu d'un chiton court, le fourreau de l'épée suspendu au baudrier, est aux prises avec un lion ; la bête cabrée, en appui sur la patte arrière gauche, le ceinture de ses pattes antérieures, la gueule béante, prête à mordre. De son bras gauche, Héraclès enserre le cou de l'animal et tente de l'étouffer ; de la main droite, il tente de lui enfoncer sa courte épée dans la gorge. A gauche, tournée vers le groupe central, une femme se tient debout, vêtue d'un long chiton et d'un himation à larges bandes, la main gauche ouverte, tournée vers Héraklès ; à droite, un jeune homme nu, imberbe, chaussé de bottines, de profil à droite, se retourne pour observer le combat ; il peut s'agir de lolaos, mais rien ne permet de reconnaître Athéna dans la femme représentée de l'autre côté. FACE B : elle représente un quadrige. Deux hommes sont montés sur le char ; celui de droite tient les rênes et conduit les chevaux qui vont au pas ; l'un d'entre eux est blanc. A côté de l'attelage, marche un homme âgé, un bâton à la main. Sur l'EPAULE se poursuit la scène de palestre : deux boxeurs au centre s'affrontent sous les yeux de deux pédotribes, encadrés par deux coureurs à pied qui se dirigent cette fois vers le groupe central.

Dimensions

H. 43 ; D. 35

Utilisation/destination

conservation des aliments

Sujet représenté

scène mythologique (Héraclès, Lion de Némée, combat ; char, boxe, course)

Précision sujet représenté

Héraklès intervient pour libérer le bois sacré de Zeus, situé à Némée en Argolide, des dévastations causées par le lion monstrueux ; il défend ainsi le territoire divin et l'ordre du monde. Mais la bête est dotée d'une peau qu'aucune arme ne peut entamer. Pour la vaincre, Héraklès, délaissant ses armes, devra livrer une lutte où seule la force de son corps et de ses bras sera mise en oeuvre : c'est par elle qu'il triomphera. Par la suite, pour accomplir ses autres exploits, Héraklès apparaît revêtu de la dépouille de la bête vaincue, symbole de force invincible et talisman protecteur ; en passant dans la peau du lion, il devient en quelque sorte lion lui-même. Selon une composition qui correspond ici à celle du motif principal, une scène de palestre, sur l'épaule du vase, représente deux boxeurs prêts à s'affronter. Dans une attitude analogue à celle de la femme et du jeune homme du décor central, deux personnages assistent au combat ; à chaque extrêmité, un coureur à pied qui se dirige vers la droite. L'exploit d'Héraklès paraît fonctionner dans ce cas précis comme le modèle héroïque de l'affrontement athlétique ; réciproquement sa lutte contre le lion relève plus du corps à corps athlétique que de la chasse au fauve.

Lieu de conservation

Rouen ; musée départemental des Antiquités de la Seine-Maritime

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; Seine-Maritime ; achat ; musée des antiquités de la Seine-Maritime

Date acquisition

1845 acquis ; 1847 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Bonnefonds

Numéro d'inventaire

538.1 (A) ; 9820 030 ROUEN (N°Centre Charbonneaux) ; 942 (p.3) (N°Inventaire Bis)

Commentaires

Ce vase est noté par erreur 9820051 dans le catalogue "Hommes, dieux...".

Exposition

Hommes, Dieux et Héros de la Grèce. Rouen, Musée Départemental des Antiquités. Du 23 octobre 1982 au 31 janvier 1983. (p.212-214, ph.86 a,b,c,d.)

Bibliographie

Beazley, J.D. Attic black figure vase painters. Oxford. 1956. (686 (8).) ; Schauenburg, K. Ein Psykter aus dem Umkreis des Andokidesmaler. In Jahrbuch Des Deutschen Archaologischen Instituts. 1965, N°80. (p.73-104.) ; Brommer, F. Vasenlisten zur grieschischen Heldensage. Marburg, 1973. (132 (9).)

Copyright notice

© Rouen, musée des antiquités de la Seine-Maritime, © Direction des musées de France, 2003

Crédits photographiques

© Deslandes Yohann

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Haute-Normandie

 

07330001205

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-1820 


Requête :   ((Grèce) :LIEUX )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0