Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1276
Domaine

archéologie ; grec

Dénomination

hydrie cinéraire

Titre

Dionysos et un satyre

Lieu création / utilisation

Grèce (lieu d'exécution)

Période création/exécution

4e siècle av JC ; 1er quart 3e siècle av JC (?)

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Une hydrie cinéraire du musée national d'Athènes (inv. 7913) présente le même sujet. La composition est cependant inversée et le satyre plus animé.

Précision découverte/collecte

provenance inconnue

Matériaux/techniques

bronze

Description

L'hydrie OA 1148 présente une panse ovoïde martelée. Son galbe se distingue de ceux des hydries OA 1146 et OA 1147. Le pied et les trois anses ont été fondus à part et soudés. L'applique que décore la base de l'anse verticale est une tôle de bronze travaillée au repoussé ou estampée sur une matrice, puis reprise à froid. L'embouchure horizontale est décorée d'un rang de perles sur son rebord ainsi que d'une frise d'oves et de fers de lance pendante. Les oves de cet exemplaire, contrairement à ceux des OA 1146 et 56, ne sont pas damasquinées d'argent. Le pied est garni de raies de cœur et de fleurons tantôt ouverts, tantôt fermés, plus complexes que sur les OA 1146 et OA 1147, sur doucine renversée. L'ovale de la panse est assez ample et l'épaule, sensiblement plus horizontale que celle des OA 1146 et OA 1147, s'incurve vers le col évasé. Les deux anses horizontales sont disposées légèrement en-dessous de l'épaule. Une anse verticale relie le col à la panse. Elles ont le même de type section cannelée que sur les deux hydries précédemment étudiées mais l'anse verticale ne présente cette fois que trois cannelures antérieures. Les anses horizontales, plus recourbées, reposent sur le même type de rondelles. L'anse verticale s'ajuste sur la panse à une applique fragmentaire, ornée de feuilles d'acanthes, partiellement restituées par des stries modernes. Les rosettes visibles sur les exemplaire OA 1146 et OA 1147 ne sont pas représentées. L'anse se fixe sur le col grâce à son évasement, au-delà des cannelures, constitué de cinq feuilles pendantes, très dentelées. L'applique décorant la panse est un relief haut de 1,5 cm. Elle déborde sur le fragment d'applique solidaire de l'anse verticale : les deux éléments d'appliques ont-il bien été recollés ? Les personnages reposent sur une ligne de sol en saillie, plus naturaliste que sur les hydries OA 1146 et OA 1147. Dionysos et un satyre sont représentés allant vivement vers la droite. Les compères sont pratiquement nus, leurs vêtements rejetés en arrière constituent pratiquement le fond de la scène. Le satyre porte une pardalide dont les pattes flottent au vent, sa musculature est vigoureuse. De la main droite, il tient une torche. Fermement campé sur ses jambes, il soutient son voisin et semble arborer un sourire amusé. Dionysos, tête penchée, porte une couronne de lierre. Trois longues mèches bouclées tombent sur son épaule droite. Affalé sur l'épaule de son comparse, le corps lourd, les jambes mal assurées, il s'appuie sur son thyrse, dont la partie supérieure est manquante. Un himation s'enroule discrètement autour de son coude gauche et de son épaule droite.

Dimensions

H. 51

Utilisation/destination

pratique funéraire (?)

Sujet représenté

scène mythologique (Dionysos ; satyre)

Précision sujet représenté

Le thème est bien connu : le dieu du vin et de l'ivresse, repu et saoul, est assisté dans sa marche titubante par un des membres traditionnels de son cortège, un satyre. La torche que tient ce dernier pourrait s'expliquer par le moment privilégié des orgies dionysiaques : la nuit. Ce type de représentation peut avoir une signification simple : l'évocation des plaisirs et des dangers des banquets auxquels le dieu préside. G. Richter considérant que les hydries cinéraires pouvaient d'abord servir aux vivants, sans réellement le prouver, préfère s'en tenir à cette interprétation pour ce type d'applique. Si l'on estime en revanche que ces objets ont principalement été réalisés pour servir d'urne, le sens de la scène peut se doubler d'une connotation funéraire. Claude Rolley, notant qu'il s'agit de l'un des derniers sujets représentés pour la série, souligne ainsi le rôle initiatique du dieu et l'immortalité que son culte propose aux fidèles.

Etat de conservation

les anses et le pied sont recollés ; la panse est largement complétée ; plusieurs bouchages sont visibles sur le couple représenté, affecté par des boursouflures ; l'épiderme du bronze est repris

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé ; interdiction de prêt ou de dépôt

Date acquisition

1886 date d'acquisition ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

achat en 1882, aux antiquaires Rollin et Feuardent, Paris, par l'intermédiaire de l'architecte H. Daumet ; Henri d'Orléans duc d'Aumale

Numéro d'inventaire

OA 1148

Exposition

De l'Egypte à Pompéi : le cabinet d'antiques du duc d'Aumale, Chantilly, musée Condé, 5 juin - 9 septembre 2002

Bibliographie

Richter, 1946, 361-3367, n°16, pl. XXVII, fig. 18 ;Picard, 1940, p. 73-103, n° 2, pl. VII ; Macon, 1907, p. 12. Comparaison : Comparaison : Rolley, 1999, p. 222-225 ; Schwarzmaier, 1997, p. 82-121 ; Marcadé, 1969, p. 522 ; Bothmer, 1955, p. 197-200 ; Zuchner, 1942, 175-196, fig. 91; Walters, 1915, p. 92-93; Ludovic Laugier, De l'Egypte à Pompéi : le cabinet d'antiques du duc d'Aumale, Ed. Somogy - musée Condé, 2002, p. 50-52

Copyright notice

© Chantilly, musée Condé, © Direction des musées de France, 2003

Crédits photographiques

© Ojéda R G ; © Réunion des musées nationaux - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M5052000066

Notices :  

1201   1202   1203   1204   1205   1206   1207   1208   1209   1210   1211   1212   1213   1214   1215   1216   1217   1218   1219   1220   1221   1222   1223   1224   1225   1226   1227   1228   1229   1230   1231   1232   1233   1234   1235   1236   1237   1238   1239   1240   1241   1242   1243   1244   1245   1246   1247   1248   1249   1250   1251   1252   1253   1254   1255   1256   1257   1258   1259   1260   1261   1262   1263   1264   1265   1266   1267   1268   1269   1270   1271   1272   1273   1274   1275   1276   1277   1278   1279   1280   1281   1282   1283   1284   1285   1286   1287   1288   1289   1290   1291   1292   1293   1294   1295   1296   1297   1298   1299   1300   1301   1302   1303   1304   1305   1306   1307   1308   1309   1310   1311   1312   1313   1314   1315   1316   1317   1318   1319   1320   1321   1322   1323   1324   1325   1326   1327   1328   1329   1330   1331   1332   1333   1334   1335   1336   1337   1338   1339   1340   1341   1342   1343   1344   1345   1346   1347   1348   1349   1350   1351   1352   1353   1354   1355   1356   1357   1358   1359   1360   1361   1362   1363   1364   1365   1366   1367   1368   1369   1370   1371   1372   1373   1374   1375   1376   1377   1378   1379   1380   1381   1382   1383   1384   1385   1386   1387   1388   1389   1390   1391   1392   1393   1394   1395   1396   1397   1398   1399   1400  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-1820 


Requête :   ((Grèce) :LIEUX )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0