Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 484
Domaine

archéologie ; grec ; céramique

Dénomination

skyphos ; vase

Titre

Vase à figures rouges

Auteur/exécutant

anonyme (auteur)

Ecole

Grèce

Lieu création / utilisation

Grèce, Attique (lieu de création)

Période création/exécution

3e quart 5e siècle av JC

Epoque/style/mouvement

figures rouges

Historique

Vase profond à deux anses sous la lèvre, dont une verticale et l'autre horizontale, vasque à profil continu, bord convergent ou parallèle, pied bas en tore. Pas de décor végétal, les deux faces traitent le même thème : femmes drapées. Deux objets suspendus à la hauteur des personnages, dont une outre et un sac avec guirlandes. Face A : une femme debout enveloppée dans un manteau à drapés et s'orientant vers la gauche de la composition. Elle est représentée de profil, coiffée de cheveux mi-courts qui cachent ses oreilles, et porte un bandeau sur la tête. Jambe avancée et tête relevée, elle fixe son regard droit devant. Face B : une autre femme drapée, tête baissée et yeux clos, se tient debout vers la droite. Un bout de son manteau est rabattu sur sa tête ceinte d'un bandeau mauve. Ses cheveux attachés en queue de cheval couvrent ses oreilles. La courbure de sa silhouette semble indiquer la position des mains et des bras autour de la taille ou dans le dos. Le thème de ce programme décoratif est à mettre en relation avec la beauté féminine. Les vêtements de la parure que portent les femmes sont des moyens appropriés pour proclamer et rappeler qu'elles sont, au même titre que les athlètes, belles et désirables. Parfois, sur certaines oeuvres, les artistes ajoutent "kalé" pour expliciter par l'écrit ce que montrent les images. Dans la Cité antique le beau se définit essentiellement par le corps masculin, jeune et athlétique du futur citoyen qui s'entraîne est s'exhibe à la palestre. Pendant toute l'époque classique c'est lui qui constitue le paradigme du corps humain et de la beauté, rejetant au second plan la figure inoubliable d'Hélène, pour qui les hommes se sont battus et ont péri. Toutefois, après la guerre du Péloponèse, une nouvelle sensibilité apparaît alors pour les femmes et on va assister vers la moitié du Ve siècle à une explosion des images féminines dans l'art grec. Les horreurs de cette guerre ont poussé la société athénienne à en prendre véritablement conscience. Ce type d'iconographie cherche à mettre en valeur les vertus de la femme idéale, celle qu'il convient d'épouser et qui est évoquée par l'élégance des vêtements et de la coiffure.

Matériaux/techniques

terre cuite

Description

Terre cuite, céramique à figures rouges, argile orangée, vernis noir brillant à rehauts mauves employés pour les bandeaux attachés autour de la tête des femmes. ; Skyphos à figures rouges. Une anse verticale et une anse horizontale. Type "corinthien". De chaque côté, éphèbe debout, drapé dans un manteau, et un objet suspendu (sac avec guirlandes rouges, de l'autre côté une outre). (Notice extraite de l'ouvrage "musée des beaux-arts de Dijon : Donation Granville : les objets", Ville de Dijon, 1976, publié sous la direction de Claude Rolley)

Dimensions

Hauteur (en cm) 8.2 ; Diamètre de l'embouchure (en cm) 10.5 ; Largeur avec anse (en cm) 16 ; Diamètre du pied (en cm) 5.5

Sujet représenté

figure (femme, en pied, beauté, Grec)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1976

Anciennes appartenances

Collection privée, Granville Pierre et Kathleen ; Vente, 1959, Paris, Hôtel Drouot, 11 juin, 1959/06/11, Paris, (n° 46) ; Collection privée, Chandon de Briailles

Numéro d'inventaire

DG 76-666 ; 666 (DG 1976)

Bibliographie

Rolley (Claude) sous la dir. de, musée des beaux-arts de Dijon : Donation Granville : les objets, Ville de Dijon, 1976 (n° 666 p. 39, reprod. p. 39)
Timéra (Aby), Les Céramiques grecques et italiotes des Musées Archéologique et des Beaux-Arts de Dijon, Mémoire de Master 2 Sciences Humaines et Sociales (mention Cultures, sociétés, espace : Mondes anciens et médiévaux, spécialité Histoire et archéologie des mondes antiques / H.A.M.A.), Université de Bourgogne, 2015 (p. 344-346)

Rédacteur

Lhuillier Anne ; Bardin Dominique ; Lhuillier Alain Frédéric

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370025291

Notices :  

401   402   403   404   405   406   407   408   409   410   411   412   413   414   415   416   417   418   419   420   421   422   423   424   425   426   427   428   429   430   431   432   433   434   435   436   437   438   439   440   441   442   443   444   445   446   447   448   449   450   451   452   453   454   455   456   457   458   459   460   461   462   463   464   465   466   467   468   469   470   471   472   473   474   475   476   477   478   479   480   481   482   483   484   485   486   487   488   489   490   491   492   493   494   495   496   497   498   499   500   501   502   503   504   505   506   507   508   509   510   511   512   513   514   515   516   517   518   519   520   521   522   523   524   525   526   527   528   529   530   531   532   533   534   535   536   537   538   539   540   541   542   543   544   545   546   547   548   549   550   551   552   553   554   555   556   557   558   559   560   561   562   563   564   565   566   567   568   569   570   571   572   573   574   575   576   577   578   579   580   581   582   583   584   585   586   587   588   589   590   591   592   593   594   595   596   597   598   599   600  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-1820 


Requête :   ((Grèce) :LIEUX )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0