Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 91
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

La place de la Victoire à Pointe-à-Pitre (titre factice)

Auteur/exécutant

BERARD Evremond de (attribué à)

Précision auteur/exécutant

1824 ; 1881. Evremond, Auguste, Léopold de Bérard est né à Sainte-Anne, dans la propriété familiale de Belcour, le 30 juin 1824. Il quitte la Guadeloupe très jeune et entre, à Paris, dans l’atelier de François-Édouard Picot où il se forme pendant quatre années. Peintre et voyageur infatigable Devenu peintre des colonies, il est attaché en 1848 à la station navale française de l’île de la Réunion. Il voyage alors en Inde, à Calcutta, Chandernagor, Pondichéry mais aussi en Afrique, à Madagascar ou encore au Brésil. Lors de ses missions exotiques, il réalise des études et des dessins de grande qualité qui lui valent des commandes de l’Etat. Après son mariage à la Réunion, il regagne la France en 1851. En 1852, il décide de retourner s’installer avec son épouse et son fils à la Guadeloupe. La même année, il est chargé de réaliser trois grandes toiles pour l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe-à-Pitre. Malheureusement, ces œuvres ont aujourd’hui disparu. Il séjourne en Guadeloupe jusqu’en 1856 et sillonne la Caraïbe. Il parcourt notamment la Martinique, Saint-Thomas, la Jamaïque ou encore Cuba. La beauté des paysages l’inspire et il réalise alors une trentaine de toiles et de nombreux dessins et aquarelles. Bérard collabore également en tant qu’illustrateur au Tour du monde, à L'Illustration, au Monde Illustré et au Magasin pittoresque. De retour en France en 1857, il est élu membre de la Société impériale de zoologie et de la Société de géographie. Voyageur infatigable, il part en Egypte en 1869 où il assiste à l'inauguration du canal de Suez. L’Etat le charge en 1871 de réaliser la décoration de quatre panneaux de la nouvelle galerie de minéralogie au Muséum national d’histoire naturelle. La première peinture représente la Soufrière. En 1877, il entreprend un ultime voyage de près de deux ans en Inde et dans le Nord de l’Himalaya. Il en rapporte une quantité prodigieuse de dessins dont certains lui serviront à honorer de nouvelles commandes de l’Etat. Devenu très malade, il s’éteint le 25 janvier 1881 à peine âgé de 57 ans, sans avoir pu accéder à la pleine reconnaissance que son œuvre méritait. Ernest Cheneau, inspecteur au Ministère des Beaux-arts, regretta lors de ses funérailles que Bérard n’ait pu prendre « de son vivant, dans l’art contemporain, la place à laquelle son mérite lui eût permis de prétendre. Sa modestie, les circonstances particulières d’une vie tout entière occupée par les voyages et son éloignement de Paris expliquent ce regrettables circonstances ».

Ecole

française

Lieu création / utilisation

Amérique centrale, Antilles, Guadeloupe (lieu de création)

Précision lieu création/utilisation

Place de la Victoire à Pointe-à-Pitre

Période création/exécution

2e moitié 19e siècle ; 3e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1852 entre ; 1856 et

Genèse

pièce unique

Matériaux/techniques

toile (peinture à l'huile)

Description

Peinte par Evremond de Bérard durant son séjour guadeloupéen entre 1852 et 1856.

Dimensions

H. 50 cm ; l. 80 cm

Sujet représenté

paysage (marchandises ; charrette ; quadrige ; boeuf ; bateau à voiles ; montagne; volcan)

Précision sujet représenté

Cette toile, une des rares conservées, représente la place de la Victoire à Pointe-à-Pitre. Le tableau a probablement été réduit dans ses dimensions suite à un rentoilage ancien. L’artiste y a représenté la vie urbaine avec la promenade sur la place principale de la ville, l’activité économique avec les navires dans la rade et le char tiré par un quadrige de bœufs, enfin le massif de la Soufrière au fond de la composition, exagérément proche et imposant.

Lieu de conservation

Pointe-à-Pitre ; musée Schoelcher

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; changement d'affectation ; Conseil général de la Guadeloupe ; musée Schoelcher

Numéro d'inventaire

2008.1.2

Rédacteur

Matthieu Dussauge

Copyright notice

© Pointe-à-Pitre ; musée Schoelcher, 2009, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Matthieu Dussauge

 

Renseignements sur le musée

 

M1061000448

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1375 


Requête :   ((Amérique) :LIEUX )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0