Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 16
Domaine

peinture ; croyances - coutumes ; ethnologie

Dénomination

icône

Titre

Saint Michel

Auteur/exécutant

anonyme

Lieu création / utilisation

Yougoslavie, Dalmatie, Dalmatie (?, lieu d'exécution, lieu d'utilisation)

Période création/exécution

4e quart 17e siècle (?)

Matériaux/techniques

bois (peint), doré

Description

peinture sur bois à fond d'or

Dimensions

H. en cm 22 ; l. en cm 17

Inscriptions

inscription (russe, cyrillique)

Précision inscriptions

inscription près de l'auréole

Précision utilisation/destination

Saint Michel est toujours représenté en armure en rappel à sa fonction de chef de la milice céleste. Dans le Nouveau Testament, l'Archange Saint Michel a terrassé le dragon (Satan), en lui disant " Michaël ", c'est-à-dire en hébreu, " Qui est comme Dieu ? ", en référence à l'orgueil de Satan qui voulait monter au plus haut des montagnes et se montrer ainsi semblable au Très-Haut. Pour les chrétiens, l'Archange Saint Michel est donc l'une des premières personnes à invoquer pour obtenir une protection contre les Démons. L'Archange Michaël est aussi appelé Saint Michel, Prince des Archanges, Archange du Premier Rayon, Défenseur de la Foi. L'Archange et ses Anges chassèrent les Anges rebelles des sphères célestes. Ainsi il est fréquent que Saint Michel Archange soit représenté comme un chevalier armé d'une épée étincelante s'apprêtant à terrasser le démon, symbolisé souvent par un dragon

Sujet représenté

figure (saint Michel)

Précision sujet représenté

Saint Michel est représenté de face, auréolé, ailé. Il porte une cuirasse et un manteau rouge. Il tient une épée dans la main droite et le globe dans la main gauche

Etat de conservation

Mauvais état ; Lacune : (couche picturale très lacunaire)

Lieu de conservation

Marseille ; musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; mode d'acquisition inconnu ; musée de l'Homme

Date acquisition

2005 entrée matérielle

Numéro d'inventaire

DMH1955.59.1379 ; 1946 (numéro inscrit dans l'inventaire du musée de l'Homme) (Autre n°)

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Paris ; musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Date dépôt/changement affectation

2005

Bibliographie

Roussel de Fontanès M. : Colette Jancovic et sa collection d'ethnologie des slaves du sud, " Objets et Mondes ", t.21, fasc.3, 1981 p. 135-138 Colette Jancovic, qui avait fait des études d'ethnologie, était la soeur de l'épouse du professeur Leroy-Gourhan et la femme d'un artiste serbe Dusan Jancovic. Elle entreprit avec son mari, puis seule après son décès, une collecte d'objets de la culture traditionnelle des slaves du sud pour le compte du musée de l'Homme. Près de 6000 objets entrèrent dans les collections par don pour la majorité

Rédacteur

Girard Emilie ; Bekus Françoise

Copyright notice

© Paris, musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, © Direction des musées de France, 2008

Crédits photographiques

© Anne Maigret ; © Virginie Louis

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

50020229585

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Yougoslavie) :LIEUX )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0