Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 30
Domaine

sculpture

Dénomination

statue

Titre

Le Chanteur florentin du XVe siècle

Auteur/exécutant

DUBOIS Paul

Précision auteur/exécutant

Nogent-sur-Seine, 1829 ; Paris, 1905

Ecole

France

Période création/exécution

3e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1867 vers

Historique

Le modèle en plâtre de la première version figura au Salon de 1865, où il obtint une médaille d'honneur (musée des Beaux-Arts de Troyes). Le bronze, commandé par l'Etat la même année, est aujourd'hui conservé au musée d'Orsay. Deux autres exemplaires en bronze ont été fondus par Barbedienne en 1865-66. L'exemplaire conservé par Barbedienne fut exposé à l'Exposition Universelle de Paris en 1867, à l'Exposition Universelle de Vienne en 1873, et à celle de Paris en 1889. L'autre exemplaire appartenait à la princesse Mathilde. Un troisième exemplaire un peu modifié a été exécuté pour la Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague, qui possède aussi un exemplaire en cire. Le plâtre a figuré à l'exposition de Copenhague en 1888. Des moulages en plâtre ont été réalisés, conservés au musée de Troyes, au musée des Beaux-Arts de Rennes (détruit en 1945), et au musée Dubois-Boucher. Un marbre a été taillé en 1869 (non localisé aujourd'hui). Barbedienne a édité des réductions en bronze en cinq grandeurs (115 à 39 cm), et la Manufacture de Sèvres en trois grandeurs (82, 53 et 39 cm). Il s'agit ici d'une fonte de la deuxième version de cette figure.

Matériaux/techniques

ronde-bosse ; bronze (fonte)

Dimensions

H. 89 ; l. 40 ; P. 33

Inscriptions

signé

Précision inscriptions

P. Dubois (à l'arrière, sur la base de la colonne)

Sujet représenté

figure (jeune homme, en pied, rétrospectif, vêtement : Renaissance, Florentin, ceinture, bonnet, musique, mandoline)

Précision sujet représenté

Un jeune homme, vêtu à la florentine, joue de la mandoline. Cette sculpture, qui combine des volumes très lisses et longilignes, et une grande précision dans le détail des vêtements et de l'instrument de musique, fut l'une des plus populaires de l'époque. C'est la deuxième version qu'en donna Paul Dubois. Elle se distingue de la première par la présence d'un tronc d'arbre derrière le musicien.

Lieu de conservation

Nogent-sur-Seine ; musée Camille Claudel

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat avec participation du FRAM ; Nogent-sur-Seine ; musée Paul Dubois-Alfred Boucher

Date acquisition

2001

Numéro d'inventaire

2001.17

Exposition

Exposition Universelle, Paris, 1867 ; Exposition Universelle, Vienne, 1873 ; Exposition Universelle, Paris, 1889

Bibliographie

Type de document : Livret, Auteur : Piette Jacques, Titre 1 : Paul Dubois 1829-1905, Itinéraire de la création, Sculptures, peintures, dessins, Ville : Nogent-sur-Seine, Adresse : Musée Dubois-Boucher, Date de parution : 2005, Nombre d'exemplaires : 102, Sélection de pages 1 : 74, ISBN : 2-915829-02-0 ; Sélection de pages : n° 12, p. 23

Rédacteur

Yves Bourel

Copyright notice

© Nogent-sur-Seine ; musée Paul Dubois-Alfred Boucher, 2009, © Service des Musées de France, 2010

Crédits photographiques

© Yves Bourel

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

M0301000396

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1867 vers) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0