Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

sculpture

Titre

Saint Georges combattant le dragon

Auteur/exécutant

COLOMBE Michel

Précision auteur/exécutant

?, vers 1430 ; ?, après 1511

Ecole

France

Anciennes attributions

Paul Ponce par Alexandre Lenoir

Lieu création / utilisation

France, Seine-Maritime, Gaillon (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1509 vers

Genèse

commande

Historique

retable commandé par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen, pour l'autel de son château de Gaillon (Seine-Maritime) ; relief exécuté dans l'atelier de Michel Colombe à Tours, où une dalle en marbre avait été transportée par les soins de l'Italien Jérôme Pacherot, et payé à ce dernier en mai, puis en septembre 1508. Marché, non retrouvé, passé avec Colombe à une date inconnue. Paiement, partiel ou définitif, de 300 livres, le 25 février 1509 ; mis en place à une date indéterminée dans la chapelle, achevée seulement après la mort du cardinal

Matériaux/techniques

haut-relief ; marbre

Dimensions

175 h (relief : 128.5) ; 273 l (relief : 182.5) ; 41.5 Pr (relief : 17)

Utilisation/destination

décor d'architecture

Sujet représenté

scène (combat, Saint Georges, armure, lance, équestre, cheval, dragon, princesse de Trébizonde) ; fond de paysage : ornementation (bucrane, rinceau, arabesque, pilastre, pirouette orn, palmette, ove, chapiteau corinthien)

Lieu de conservation

Paris ; musée du Louvre département des Sculptures

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; musée du Louvre département des Sculptures ; saisie révolutionnaire

Date acquisition

1818 entrée matérielle probable

Numéro d'inventaire

MR 1645 ; N 15013

Ancien dépôt/changement affectation

musée des monuments Français (attribué à Paul Ponce et utilisé dans le décor du tombeau de Philippe de Commines) ; transporté au Louvre le 21 mai 1818, après la fermeture du musée des Monuments français

Commentaires

château resté demeure des archevêques de Rouen, devenu bien national à la Révolution, vendu en 1796 et démantelé. Retable acquis par le citoyen Corbel fils, marbrier à Paris ; acquis par Alexandre Lenoir grâce à un échange autorisé le 18 décembre 1797. Encadrement de la première Renaissance dû à l'atelier des sculpteurs ornemanistes de Gaillon ; encadrement attribué à Jérôme PACHEROT, Jean CHERSALLE et Bertrand de MEYNAL

Bibliographie

cat. 1855-1856-1873, n°84 (Michel Colombe) ; cat. 1922, n° 383 ; cat. 1950 n° 404 ; Sculpture française. II. Renaissance et Temps modernes. Sous la direction de Jean-René Gaborit. - Paris : RMN, 1998

Copyright notice

© musée du Louvre, © Direction des musées de France, 2000

Crédits photographiques

© Hervé Lewandowski ; G. Blot ; C. Jean ; Réunion des musées nationaux - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M5037010512

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1509) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0