Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 73
Domaine

mobilier

Dénomination

fauteuil

Appellation

fauteuil à la reine

Lieu création / utilisation

France, Ile-de-France, Paris (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1720 vers

Matériaux/techniques

hêtre, dorure

Description

hêtre sculpté et doré, garniture à châssis, couverture moderne ; Bois de fauteuil à dossier encadré d'une bordure contournée à côtes reliées par des feuilles d'acanthe, à la partie supérieure un cartouche de rocaille formant poignée; les bras sont soutenus par des consoles renversées ornées de feuilles d'acanthe; quatre pieds en console ornés de coquilles et de rocailles se reliant par un bandeau festonné dont le motif central est formé par une palmette ajourée. ; Le fauteuil repose sur quatre pieds cambrés agrémentés de rocailles, d'enroulements et de feuilles d'acanthe, tandis qu'à l'épaulement, un cartouche renferme une palmette. La traverse antérieure, galbée et chantournée, ornée de rocailles et de mosaïques, offre, sa partie médiane, une palmette ajourée; aux traverses latérales, sont sculptées des coquilles; les trois faces principales de la ceinture sont bordées d'une moulure de joncs à agrafes feuillagées. Les accotoirs, vigoureusement mouvementés, sont enrichis de rocailles, feuillages et branches fleuries. Plat, le dossier présente quatre traverses chantournées, moulurées en faisceau de joncs à agrafes de feuillages; un cartouche rocaille ajouré et accompagné de palmes marque le centre de la traverse supérieure. Monté "à chassis" amovibles, ce qui permettait d'en varier la garniture selon les saisons, le fauteuil présente aux accotoirs une disposition peu commune : de manière à être elles aussi, amovibles, les manchettes sont lacées d'un cordon passant dans des orifices percés à cet effet sous les bras. Par ses dimensions, l'élégance racée de son dessin et l'exceptionnelle qualité de sa dorure et reparure toujours éblouissantes, bien que ruinées, ce siège conserve encore une majesté toute louis-quatorzième; cependant, dans la composition générale comme dans le décor sculpté, un goût nouveau se fait sentir : l'épanouissement du rocaille est imminent. Le fauteuil est garni d'un lampas jaune et aurore de l'époque de la Régence. (d'après Chefs-d'oeuvre du Musée des Arts Décoratifs, 1985) ; Sculpté de joncs autour desquels s'enroulent des feuilles aux bords déchiquetés, tandis que le haut des pieds en crosse s'orne de cartouche en coquillage, ce fauteuil aux formes asymétriques témoigne du nouvel art de vivre qui est apparu en France à la fin du règne de Louis XIV. Entre 1700 et 1735 environ, le style Régence est marqué par l'allègement de l'étiquette et une nouvelle esthétique fondée sur la recherche des lignes assouplies, des pieds ouverts et cambrés, et d'une plus grande part accordée à la sculpture ornementale. Le dossier s'incline légèrement, et, à partir de 1715, les accotoirs reculent à mesure que la mode impose les robes à paniers. Dénommés "à la Reine", expression dont on ignore l'origine, les fauteuils à dossier droit font partie des sièges "meublants". Adossés le long des murs, ils sont intimement liés à l'architecture, la forme de leur dossier épousant les contours des lambris contre lesquels ils viennent prendre place. Ce fauteuil est de plus "à chassis", c'est à dire que la garniture du dossier, de l'assise, et des manchettes d'accotoirs est démontable pour pouvoir être changée au gré des saisons et du goût. Il témoigne également de l'art consommé du sculpteur sur bois qui fut étroitement associé au menuisier dans un travail d'équipe où le doreur jouait également un rôle capital. (d'après Stuff of Dreams/Portland, Hartford, 2002-2003)

Dimensions

H. cm 112 ; l. cm 82 ; Prof. cm 86.5

Sujet représenté

ornementation (acanthe, style Rocaille, palmette, jonc)

Etat de conservation

complet

Lieu de conservation

Paris ; musée des Arts décoratifs

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; don ; musée des Arts décoratifs

Date acquisition

1888

Anciennes appartenances

Kahn Rodolphe

Numéro d'inventaire

4563

Exposition

Le siège français du Moyen-Age à nos jours/Paris : Musée des Arts Décoratifs. Juin 1947-juillet 1947 (n° 52)
Van Gotiek tot Empire/Amsterdam : Rijksmuseum. 6 juillet 1957-13 octobre 1957 (n° 67)
Le Siècle du rococo/Munich (Allemagne). Juin 1958-septembre 1958 (n° 892)
Cent ans Cent chefs-d'oeuvre Cent collections/Paris : Musée des Arts Décoratifs, 16 octobre 1964-15 janvier 1965 (n° 157)
Matières de Rêves. Stuff of Dreams from the Paris Musée des Arts décoratifs/Portland (Oregon) : Portland Art Museum, 2 février-28 avril 2002 ; Hartford (Connecticut), Wadsworth Atheneum Museum of Art, 1er juin-11 août 2002 ; Birmingham (Alabama), Birmingham Museum of Art, 22 septembre 2002-5 janvier 2003.

Bibliographie

Portefeuille des arts décoratifs/Champeaux (de), A.- 5e année. 1892-1893 (pl. 398)
Le Musée des Arts Décoratifs : le Bois/Metman, Louis (sous la direction de.); Metman, Louis; Brière, Georges.- Paris : D-A Longuet, 1905 (pl. XCVIII, fig. 520)
Louis XV, Möbel des musées des arts décoratifs/E. Hessling.- Berlin, Paris, New York, 1910. (pl. XXII)
Le siège en France du Moyen Age à nos jours/Devinoy, Pierre; Jarry, Madeleine.- Paris : Hartmann, 1948 (fig. 93, 94, 95, 96)
Cent ans, cent collections, cent chefs d'oeuvre/Dupont, J.- in : L'Oeil, novembre 1964 (repr. p. 14 n° 3)
Chefs-d'oeuvre du Musée des Arts Décoratifs/Mathey, François; Brugniac (de), Véronique; Brunhammer, Yvonne [et al]. Paris : Musée des Arts Décoratifs/Flammarion, 1985. 214 p. ill coul et N&B ISBN 2-08-0120473-3 (p. 46 et repr. p.47)
L'art du siège au 18ème siècle en France/Pallot, Bill G.B.- Paris : ACR-Gismondi Editeurs, 1987 (p. 110 et repr. p. 111)
Le mobilier français: Régence Louis XV/ Wiegandt, Claude-Paule. Paris: éd. Massin, 1994. 93 pp.: ill. ISBN 2-7072-0254-1 (p. 30 et repr. p. 31)
Stuff of Dreams, from the Paris Musée des Arts Décoratifs/Nouvel-Kammerer, Odile; Hunter-Stiebel, Penelope et al. Portland : Portland Art Museum, 2002. (p.38-39, ill. en coul.)
Chefs-d'oeuvre du MAD 2006

Copyright notice

© Paris, musée des Arts décoratifs, © Direction des musées de France, 2006

Crédits photographiques

© Les Arts Décoratifs ; Tous droits réservés

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Base du musée des Arts décoratifs

 

50210002807

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1720 vers) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0