Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 2
Domaine

hygiène - médecine - santé ; enseignement ; ethnologie

Dénomination

mannequin d'accouchement (ensemble)

Appellation

machine de Madame du Coudray

Auteur/exécutant

DU COUDRAY Angélique Marguerite (inventeur)

Précision auteur/exécutant

Clermont-Ferrand, 1712 ; Bordeaux, 1790 ? ; femme ; française

Lieu création / utilisation

France (lieu d'exécution) ; Rouen (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

2e moitié 18e siècle

Millésime création/exécution

1778 avant

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

voir aussi : 2004.0.58.2 Foetus à terme ; 2004.0.58.3 Foetus à sept mois dans sa matrice ; 2004.0.58.4 Matrice à terme ; 2004.0.58.5 Vagin et vulve ; 2004.0.58.6 Vagin et vulve ; 2004.0.58.7 ; Annexe ; 2004.0.58.8 Tête d'un enfant mort ; Les jumeaux ; 2004.0.58.9 Tête d'un enfant en état de macération ; 2004.0.58.10 Utérus d'une multipare ; 2004.0.58.11 Appareil génital féminin ; 2004.0.58.12 coussin ; 2004.0.58.13

Matériaux/techniques

tissu (cousu, brodé) ; os ; cuir ; coton ; bois ; fer

Description

Le mannequin représente en grandeur réelle, la partie inférieure du corps d'une femme, de la région lombaire jusqu'à mi-cuisses. Il est fait en toile rembourrée. A l'origine de couleur rose foncé, il est actuellement décoloré dans ses parties exposées à la lumière. Le mannequin est fixé sur un socle en bois de chêne par cinq tiges métalliques. Les cuisses reposent sur deux autres tiges en forme d'étriers recouverts de peau permettant de présenter le mannequin en position gynécologique. Le socle, de forme trapézoïdale, est échancré vers l'avant pour restituer la forme de la chaise obstétricale. L'ensemble devait être placé sur une table face à l'élève. Extérieur: La partie supérieure du mannequin s'ouvre en quatre volets représentant la paroi abdominale. Ces volets de toile sont doublés de peau sur leur face interne et munis de crochets aux angles. Ces quatre volets en position fermée simulent le ventre de la femme. Leur paroi, légèrement rembourrée pour imiter la nature, est souple pour permettre de deviner, au toucher, la position du foetus. La partie inférieure montre, sous le mont de vénus, l'ensemble des organes génitaux externes: la vulve. On peut voir les grandes lèvres représentées en volume, le méat urinaire brodé comme une boutonnière et l'orifice du vagin. En dessous, le périnée est fait de toile souple doublé et relié, par l'intérieur, à deux liens plats, sans réalité anatomique, qui ressortent de part et d'autre de la symphise et qui permettent de serrer ou de dilater l'orifice vulvaire pour le passage de la tête de l'enfant. Sous le périnée, l'anus, figuré par une boutonnière ronde et brodée est situé au centre d'une sorte de coussin rembourré représentant les fesses. Intérieur. L'intérieur du bassin est visible lorsque les volets sont en position ouverte. Vu de dessus on distingue bien les deux crêtes iliaques qui font saillie sous la toile, la symphise et le détroit supérieur. Au toucher sont sensibles, la courbure sacrée et les épines sciatiques. Sur le bord supérieur du bassin à l'avant est cousu un sac de forme ronde en toile fine, haut de 9 cm, qui représente la vessie. De part et d'autre de la vessie, on retrouve les liens plats qui permettent d'actionner la fourchette et qui coulissent dans deux fentes. Ces liens d'une largeur de 4,5 et 5 cm sont prolongés par deux rubans de taffetas de soie rose de 34 cm de long, cousus entre eux par une petite étiquette en parchemin portant l'inscription manuscrite à la plume d'oie " pour serrer la fourchette". Un autre ruban de soie rose est cousu à côté sur la partie supérieure gauche du bassin et devait avoir son pendant sur la droite et servir à fixer l'utérus vers l'avant. Sur le bord supérieur du bassin, à l'arrière, est fixé un sac de fine toile en forme de cylindre ouvert, c'est le rectum. Il est large de 7 cm, long de 18 cm dans sa partie visible mais se prolonge, à l'intérieur, jusqu'à l'anus. La région lombaire est représentée par une plaque quadrangulaire rigide de forme concave vers l'arrière et recouverte de toile (h:13cm, l:16cm). Au fond on distingue les bourrelets transversaux du vagin en toile rose foncé et l'orifice vaginal. La paroi du vagin est une partie mobile qui peut être froncée par deux lanières extérieures que l'on peut actionner sous le mannequin pour simuler l'ampliation vaginale. A l'arrière du bassin intérieur deux boutonnières verticales, hautes de 3 cm, permettent d'apercevoir la structure rigide du bassin recouverte de peau de couleur blanche. Elles sont destinées à recevoir les rubans pour fixer l'utérus

Dimensions

H. en cm mannequin: 28 ; l. en cm mannequin: 60 ; Pr. en cm mannequin: 50 ; l. en cm socle: 40 ; l. maximale en cm socle: 46 ; Pr. en cm socle: 38

Inscriptions

inscription

Précision inscriptions

Sur un ruban, étiquette (manuscrite) : pour serrer la fourchette

Utilisation/destination

pédagogie ; médecine : obstétrique ; accouchement

Précision utilisation/destination

Mannequin utilisé pour l'enseignement de l'art des accouchements

Millésime utilisation/destination

1778

Etat de conservation

bon ; complet : restauré, décoloré

Lieu de conservation

Rouen ; musée Flaubert & d'Histoire de la Médecine

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; mode d'acquisition inconnu ; Rouen ; CHU

Numéro d'inventaire

2004.0.58.1

Dépôt/changement affectation

affectation (?) ; Rouen, musée Flaubert et d'Histoire de la Médecine

Exposition

Naître, vivre et mourir en Haute-Normandie au siècle dernier, exposition musée des Traditions et Arts Normands, Martainville (13/09/1991-6/01/1992), (p.16) ; L'heureux évènement : une histoire de l'accouchement, exposition au musée de l'AP-HP, Paris (07/04/1995-16/07/1995)

Bibliographie

Jacques Gélis, La sage-femme ou le médecin. Une nouvelle conception de la vie, Fayard, 1988. (p. 111) ; La machine de Madame Du Coudray, ou l'Art des accouchements au XVIIIe siècle, M. Benozio, C. Beugnot, S. Demoy, A. Dubois, C. Durier, J. Gélis, J.Petitcolas, Edition Point de vues, CHU de Rouen, septembre 2004.

Copyright notice

© Rouen, musée Flaubert et d'Histoire de la Médecine, © Direction des musées de France, 2005

Crédits photographiques

© Jacques Petitcolas ; © CHU Rouen - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

site associé

 

07340001557

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1778 avant) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0