Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Portrait de Christine Boyer (1773-1800) ; Portrait de Christine Boyer, première femme de Lucien Bonaparte (ancien titre)

Auteur/exécutant

SCHALL Jean Frédéric (peintre, attribué à)

Précision auteur/exécutant

SCHALL : Strasbourg, 1752 ; Paris, 1825

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1800 vers ; 1802 vers

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Christine Boyer, première femme de Lucien Bonaparte, qu'elle avait épousé en 1794, est représentée dans le parc du château de Plessis-Chamant, près de Senlis. B. Edelein-Badie situe l'oeuvre entre 1799 et 1800, dates qui correspondent à l'acquisition du domaine et au décès de la jeune femme. Elle pense que Gros s'inspira de cette peinture pour son célèbre Portrait de Christine Boyer (Paris, musée du Louvre, R.F. 838). Le caractère presque irréel de l'oeuvre du musée Magnin, qui campe le modèle dans un jardin à la lumière ténue, la représentation de plantes fanées, pourraient être un rappel de la destinée tragique de la jeune femme, comme le soulignent J. Thuillier et S. Laveissière (communication orale, septembre 1999). Ne s'agit-il donc pas plutôt d'un portrait posthume ? La qualité picturale du tableau, le goût de traiter un portrait en plein air ne sont pas caractéristiques de l'art de Schall et invitent à considérer avec circonspection l'attribution. Il n'y a par ailleurs pas de trace de commande d'un tel tableau par Lucien Bonaparte. Le seul argument en faveur de l'attribution réside dans les affinités avec le tableau du Salon de 1806 : Pensée sur la brièveté de la vie (Paris, musée du Louvre, inv. 7850), également sur bois, qui témoigne d'un aspect grave et méditatif, exceptionnel chez l'artiste.

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; bois

Dimensions

dimensions en m : Hauteur 0.44 ; Largeur 0.54

Sujet représenté

portrait (Boyer Christine, couché sur le côté) ; fond de paysage (parc, arbre)

Précision sujet représenté

D'après la fleuriste Isabelle Minini, les fleurs au premier plan pourraient être des campanules (communication orale, juin 2015)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Dijon ; musée national Magnin

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; legs ; musée national Magnin

Date acquisition

1938

Anciennes appartenances

Bonaparte Lucien ; Magnin Maurice

Numéro d'inventaire

1938 F 875

Commentaires

restauré en 1991-1992

Exposition

Etrange visage. Portraits et figures de la collection Magnin, Dijon, musée Magnin, 2012

Bibliographie

J. Magnin, Un Cabinet d'amateur parisien en 1922 - Peintures et dessins de l'école française, sculptures, II, Paris, 1922 (n° 376 repr. (Schall))
J. Magnin, Musée Magnin. Peintures et dessins de l'école française, Dijon, 1938 (n° 875 (Schall))
J.H. Rubin, "La sépulture romantique de Ch. Boyer et son portrait par Antoine-Jean Gros", Revue du Louvre, n° 1, 1975, p. 17-22 (p. 18, et fig. 5, p. 21 (Schall))
M. Fields Denton,"A.-J. Gros Portrait de Christine Boyer and J.-F. Schall's Pensée sur la brièveté de la vie : private grief and public rhetoric in post-revolutionary french painting", Gazette des Beaux-Arts, septembre 1996, p. 103-120 (p. 112-113, repr. (Schall))
B. Edelein-Badie, La collection de tableaux de Lucien Bonaparte, prince de Canino, Notes et documents de France, n° 30, Paris, 1997 (p. 270, n° 245, repr. (Schall))
L. Starcky, Dijon musée Magnin. Les Peintures françaises, catalogue sommaire illustré, préface d'Emmanuel Starcky, avec la participation d'Hélène Isnard, Paris, 2000 (n° 451, p. 170 repr. (attribué à Schall))
M.T. Caracciolo, "Plaisir d'amour. Lucien Bonaparte et les femmes" in cat. exp. 1775 - 1840 Lucien Bonaparte. Un homme libre, Ajaccio Palais Fesch-musée des Beaux-Arts, 2010 (p. 130, fig. 2 p. 131, p. 166 (Schall))
Etrange visage. Portraits et figures de la collection Magnin, Dijon, musée Magnin, 2012 (n° 128, p. 124 et 136, repr. p. 124-125)

Copyright notice

© Dijon, musée national Magnin, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux-Grand Palais (musée Magnin) / Michel Urtado ; utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

site du musée

 

50110000873

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1802 vers) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0