Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 21
Domaine

estampe

Dénomination

carte-lettre

Titre

CE QUE LA PAIX française apportera à l'ouvrier français (titre inscrit)

Auteur/exécutant

anonyme (illustrateur, d'après) ; STUDIUM (imprimeur) ; BARREAU J (éditeur)

Précision auteur/exécutant

Imp. Studium. 22, rue des Volontaires prolongée, Paris

Lieu création / utilisation

France, Paris (lieu d'impression ; lieu d'édition, lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1919 avant

Matériaux/techniques

papier (technique imprimerie, noir et blanc)

Description

Carte-lettre à déplier, comportant diverses illustrations et textes insistant sur l'importance pour les ouvriers, d'obtenir des réparations de la part des Allemands, qui sont montrés comme des pillard. Ils sont montrés comme profitant de la paix dans leurs usines intactes alors que les français pourtant victorieux ont perdus leurs outils de travail. Cette injustice est également soulignée par la devise inscrite sous l'épée du maréchal Foch : Restitution-réparations-garanties

Dimensions

l. 30 cm ; H. 19,5 cm (déplié)

Inscriptions

titre ; texte ; texte manuscrit ; mode d'emploi ; légende ; inscription concernant l'exécutant ; inscription concernant la représentation ; adresse ; signature ; date ; marque postale ; tampon ; timbre ; emblème ; devise

Précision inscriptions

Au recto, partie haute, illustration dans un cadre, titre imprimé au centre : Ce que serait / pour l'Ouvrier / LA PAIX SANS REPARATIONS Au recto, légendes imprimées en dessous des vignettes : Incendiaires / Pillards / En route pour l'Allemagne! / Cran d'arrêt! ... / Le "cran "du Poilu a suffi / pour l'ouvrier Boche vaincu : l'aisance par le travail dans l'usine intacte. / pour l'ouvrier Français vainqueur : la misère par le chômage devant l'usine détruite Au recto, partie haute, inscription concernant l'exécutant, sous le cadre, à gauche : Imp. Studium. 22, Rue des Volontaires Prolongée, Paris Au recto, partie haute, inscription concernant l'exécutant, sous le cadre à droite : J. BARREAU, éditeur, Paris Au recto, partie basse, à gauche, illustration dans un cadre, titre imprimé en bas : CE QUE LA PAIX française apportera à l'ouvrier français Au recto, partie basse, à gauche, marque postale dans le cadre : tampon encre : PARIS R. P. DISTRIBUTION / 13 * / 24 - VI / 1919 Au recto, partie basse, à gauche, inscription manuscrite, en haut, à droite du cadre : Y. N°20 Au recto, partie basse, à droite, inscription manuscrite, adresse : Mr J. Derône / Hotel Fenelon / 11 Rue Ferou / Paris, 6e Au recto, partie basse, à droite, marque postale : tampon encre : PARIS XVII R. JOUFFROY / 7 30 / 24 - VI / 1919 Au recto, partie basse, à droite, inscription concernant l'exécutant dans un emblème circulaire, entouré de feuilles de chêne : UNION DES GRANDES ASSOCIATIONS FRANÇAISES (autour) / Toutes la France / debout pour la / Victoire du Droit (intérieur) Au verso, bord repliable gauche, en haut, mode d'emploi : 2e Pli : Rabattre la feuille pliée en alignement de la ligne a-b ci-dessous. / 3e Pli : Le faire sur la ligne a-b puis le rabattre sur le 2e pli. / Mouiller la bande gommée, puis introduire le 2e pli (le plus grand) dans le 3e. Au verso, bord repliable droit, en bas, marque postale : timbre vert à 15 centimes Au verso, partie gauche, titre imprimé en haut : LA PAIX / FRANÇAISE Au verso, partie gauche, texte imprimé : "Qui casse les vitres les paie. "/ Le Boche a volé et emporté en Allemagne TOUT L'OUTILLAGE / de nos usines du Nord, qu'il a détruites systématiquement ensuite. / Hier encore, avant de fuir, c'est avec rage qu'il incendiait et cassait / tout Cambrai, Saint - Quentin, Douai.../ Qui casse les "Villes "les paie ! / Lundendorf vaincu, le diplomate boche apparaît ... Méfions - nous et / surtout souvenons - nous ! / Oui, souvenons-nous que, lorsqu'il se croyait sûr du triomphe des / armées allemandes, ce même diplomate nous avait annoncé - l'impru-/dent ! - qu'il serait impitoyable. / Aujourd'hui? C'est lui qui va faire appel à notre pitié! / Et ses jérémiades n'auront qu'un but : obtenir de la France qu'elle / ne lui fasse pas "payer la casse ". / Ah! s'il obtenait cela, le Boche pourrait se consoler d'une défaite / militaire, dont la revanche lui serait bientôt assurée par une victoire / économique. / Demain, l'ouvrier allemand reprendrait sa place dans son usine intacte / et dont les vols qu'il a commis en France ont encore accru l'outillage. / On lui laisserait le profit de ses pillages. / Toi, ouvrier français, tu chômerais devant ton usine détruite ; la / misère serait sur ton foyer. / Cela ne peut pas être ! On ne supporte pas stoïquement plus de / quatre années d'épreuves cruelles, pour faiblir au "dernier quart / d'heure victorieux ". / De même que l'armistice a mis l'Allemagne dans l'impossibilité de / reprendre les armes, il faut que la Paix assure aux ouvriers français la / réparation des dommages qui leurs ont été causés, gage pour eux indis-/ pensable d'un long avenir de prospérité. / Poilu français - soldat d'aujourd'hui, travailleur de demain - tu / tiens le Bandit à la gorge. / Il a fait Kamarade et il implore la Paix? / Que le "Kamarade "te rende tes outils... D'ABORD ! Au verso, partie droite, texte manuscrit : Paris le Lundi 19 / Cher ami,/ Très heureux d'/apprendre ta présence / a Paris et ton intenti on / de passer au boulevard / Paraire, nous t'attendrons / Mercredi et serions / très désireux de t'avoir / à déjeuner, à midi / Dans l'espoir que tu / seras libre a ce moment / Nous t'envoyons toutes / nos amitiés. / Nous comptons sur toi / Ton (?)ami / R(?) Au verso, bord repliable droit, inscription, devise : RESTITUTIONS - REPARATION - GARANTIES Au verso, bord repliable droit, inscription concernant la représentation sous la devise : (L'Epée du Maréchal Foch)

Utilisation/destination

correspondance ; propagande

Précision utilisation/destination

correspondance privée adressée à M. J. Derône, Hôtel Fénelon, 11 rue Férou, Paris 6ème par un ami le conviant à un repas un mercredi midi rue Taraire, mettant ainsi à profit sa venue à Paris pour se rencontrer

Période utilisation/destination

1er quart 20e siècle

Millésime utilisation/destination

1919

Sujet représenté

suite de scènes (soldat, Français, Allemand, ouvrier, enfant ; scène : incendie, pillage, destruction, maison, famille ; emblème : épée, uniforme)

Précision sujet représenté

Divers dessins montrant les allemands comme incendiaires et pillards et aisés par le travail dans une usine intacte au détriment des ouvriers français pourtant vainqueurs ; cachet imprimé de l'Union des Grandes Associations Françaises au nom inscrit dans le pourtour d'un cercle au sein duquel figure "Toute la France debout pour la Victoire du Droit ", le tout posé sur un chêne à trois branches ; timbre postal de 15c dit la semeuse, de couleur verte ; dessin représentant l'épée du Maréchal Foch perçant verticalement un bandeau au sein duquel est écrit "Restitutions - Réparations - Garanties "

Etat de conservation

Correct ; Complet ; 9/03/2012

Lieu de conservation

Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; mode d'acquisition inconnu ; Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Anciennes appartenances

fonds ancien ; musée Driant

Numéro d'inventaire

95.5.490

Rédacteur

Florence Guyennot ; Laurence Joignerez

Copyright notice

© Nuits-Saint-Georges ; musée municipal, 2010, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© Laurence Joignerez

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M0144004545

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1919 avant) :MILL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0