Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 188
Domaine

peinture ; médiéval ; croyances - coutumes

Dénomination

panneau (élément) ; prédelle ; retable

Titre

Le Christ au Tombeau

Auteur/exécutant

MAITRE DE L'OBSERVANCE (auteur)

Précision auteur/exécutant

MAITRE DE L'OBSERVANCE : Personnalité artistique voisine de Sassetta et dont l'oeuvre a été regroupé autour d'un diptyque daté de 1436 à l'Observance près de Sienne ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie ; Sienne

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme italien, 15e siècle, (inventaire, 1897)

Lieu création / utilisation

Italie (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1435

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

En 1903, Bernard Berenson donne le panneau de Dijon à Sassetta. L'attribution est adoptée, après lui, par Emil Jacobsen (1908), Raimond Van Marle (1927), Mario Salmi (1927) qui voit dans cette peinture un fragment de prédelle. F. Mason Perkins (1935) et John Pope-Hennessy (1939) qui s'attache à la reconstitution du triptyque provenant de la collégiale d'Asciano et aujourd'hui au musée de la ville. L'auteur remarque que le retable, actuellement composé de trois panneaux, l'"Annonce à Joachim" et, en deux parties, la "Nativité de la Vierge", surmontés respectivement de scènes dans des pinacles figurant la "Mort de la Vierge", "La Vierge et l'Enfant entre quatre anges", et les "Funérailles de la Vierge", est incomplet. Il devait en particulier comporter une prédelle dont le "Christ au tombeau" de Dijon pourrait justement représenter la scène centrale ; sa largeur correspond en effet à celle du panneau central du triptyque, et sa hauteur est semblable à celle d'un autre fragment de la même prédelle, l'"Adieu de Marie aux Apôtres", conservé dans la collection Berenson à Settignano. De plus, les auréoles présentent le même guillochage que celles de la Vierge et de l'Enfant au-dessus du panneau dijonnais. Si John Pope-Hennessy précise ainsi la composition du triptyque, c'est à Alberto Graziani (1948) qu'il appartiendra, sur une indication de Roberto Longhi, de déceler dans ces peintures un caractère plus "gothique", plus archaïsant que celui de Sassetta, et de les rendre à un maître distinct, dont l'oeuvre est alors regroupé autour d'un triptyque daté de 1436 à l'Observance, près de Sienne. Par analogie avec les oeuvres contemporaines de Masolino, Alberto Graziani propose de dater le triptyque entre 1430 et 1433, et rapproche en particulier la Vierge de Dijon de sainte Catherine, dans la scène de son martyre peinte par Masolino à l'église San Clemente, à Rome. La nouvelle atribution est aussitôt réfutée par Cesare Brandi (1949) pour qui le Maître de l' ; a := a || 'Observance ne serait autre que Sano di Pietro. Il n'est cependant pas possible de confondre le style de ces deux ensembles d'oeuvres. Sano di Pietro ne possède ni le même raffinement d'élégance, ni, surtout, la même musicalité que le Maître de l'Observance. Dans le panneau de Dijon en effet les personnages, le terrain et la roche sont soumis à un rythme pur de courbes et de surfaces colorées qui s'opposent ou se répondent sans qu'aucune référence à l'atmosphère, ou à la pesanteur, ne vienne en altérer la précieuse immatérialité. A l'exception de Cesare Brandi, l'ensemble de la critique devait se rallier à la reconstitution de Alberto Graziani : Enzo Carli en 1955 et 1958, Michel Laclotte en 1955 et 1956, Roberto Salvini et Leone Traverso en 1959, Bernard Berenson en 1968. Michel Laclotte approuve la date proposée par Alberto Graziani, tandis que Roberto Salvini et Leone Traverso proposent de situer la prédelle de Dijon autour de 1435. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; en rapport avec : Me de l'Observance, Nativité Vierge, Asciano, Me de l'Observance, Adieu de Marie, Settignano

Matériaux/techniques

peinture à tempera, peuplier

Description

Tempera sur sur bois

Dimensions

Dimensions Hauteur : 32 cm ; Largeur : 59 cm

Sujet représenté

figure biblique (Résurrection du Christ, Vierge, saint Jean l'Evangéliste)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1897

Anciennes appartenances

Collection privée, Maciet Jules

Numéro d'inventaire

1183 ; 76 (Cat. peint. italiennes 1980)

Exposition

De Giotto à Bellini, Paris : Orangerie des Tuileries, mai- juillet 1956 (n°96, pl. XL)
La Peinture italienne dans les musées de Dijon, Dijon, 21 juin - 21 décembre 1980 (publication d'un dépliant) (reprod.)
L'art gothique siennois, Avignon : Musée du Petit-Palais, 26 juin - 2 octobre 1983 (n°124 reprod.)

Bibliographie

Jacobsen (Emil), Das Quattrocento in Siena, Strasbourg, 1908 (p.26, note 3 (Sassetta))
Berenson (Bernard), The Florentine Painters of the Renaissance, New York, Londres, 3e éd., 1909 (p.245 (Sassetta, tôt))
Berenson (Bernard), Sassetta, ein sienesischer Maler der Franciskus-Legende, Strasbourg, 1914 (p.33)
Van Marle (Raimond), The Development of the Italian Schools of Painting, La Haye, 18 vol., 1923-1938 (1927, p.361, note 1 (Sassetta))
Salmi (Mario), "Un dipinto del Sassetta", La Diana, 1er trimestre 1927 (p.54, fig. détail, saint Jean (Sassetta))
Berenson (Bernard), Italian Pictures of the Renaissance, Oxford, 1932 (p.512 (Sassetta))
Perkins (F. Mason), "Sassetta", Thieme und Becker, XXIX, Leipzig, 1935 (p.482 (Sassetta))
Berenson (Bernard), Pitture Italiane del Rinascimento, Milan, 1936 (p.440 (Sassetta))
Pope-Henessy (John), "Notes sur Andrea Vanni", The Burlington Magazine, février 1939 (p.63, 66, 90, 207 (Sassetta, Asciano))
Berenson (Bernard), Sassetta, un peintre siennois de la légende franciscaine, Paris, 1948 (p.45, p.62 note 32)
Graziani (Alberto), "Il maestro dell'Osservanza", Proporzioni, 1948 (p.82, fig.89 (Maître de l'Observance, 1430-1433, Asciano))
Brandi (Cesare), Quattrocentisti Senesi, Milan, 1949 (p.73 et 254)
Carli (Enzo), La Peinture siennoise, Paris, 1955 (pp.205, 214 (Maître de l'Observance))
Laclotte (Michel), Les Peintres siennois et florentins des XIVe et XVe siècles dans les musées de province français, Thèse de l'Ecole du Louvre, Paris, 1955 (n°28 et p.29-30 (Maître de l'Observance, Asciano))
Carli (Enzo), Sassetta et le Maître de l'Observance, Milan, 1958 (p.92, 133, fig.107 (attribué au Maître de l'Observance))
Salvini (Roberto) et Traverso (Leone), Predelle dal' 200 al' 500, Florence, 1959 (p.91 reprod. (Maître de l'Observance, vers 1435))
Berenson (Bernard), Italian Pictures of the Renaissance, Central Italian and North Italian Schools, 3 vol., Londres, 1968 (p.253 (Maître de l'Observance, Asciano))
Degenhart (Bernhard) et Schmitt (Annegrit), Corpus der italienischen Zeichnungen, 1300-1450, Berlin, 1968 (I, n°236)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°76 reprod. (Maître de l'Observance))
Starcky (Emmanuel), Gras (Catherine) et Meyer (Hélène), Le musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 1992 (Musées et Monuments de France, Fondation Paribas) (p.40, reprod.)
Boyer (Guy) et Champion (Jean-Loup), Mille peintures des Musées de France, Paris : Gallimard/Beaux-Arts, 1994 (n°27 reprod.)
2005, Province de Sienne, Capolavori ritrovati in

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay, musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370012609

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5400  5401-5600  5601-5800  5801-6000  6001-6191 


Requête :   ((15e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0