Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 193
Domaine

peinture ; médiéval

Dénomination

panneau

Titre

La Nativité ; L'Adoration des bergers nocturne (autre titre)

Auteur/exécutant

MAITRE DE FLEMALLE (dit), CAMPIN Robert (auteur)

Précision auteur/exécutant

CAMPIN dit le maître de Flémall: Valenciennes, 1378 ; Tournai, 1444/04/26 ; nationalité : Anciens Pays-Bas

Ecole

Flandre

Anciennes attributions

Ancienne attribution : CAMPIN Robert, 1425, Sur la base d'une analyse dendrochronologique du panneau réalisée en 2009 par le Dr Peter Klein, il est possible de supposer que le panneau aurait pu être peint à partir de 1410 ; Ancienne attribution : MEMLING Hans

Période création/exécution

2e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1430

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Ce tableau synthétise trois épisodes de la Nativité du Christ et puise à plusieurs traditions : le récit de la Nativité de Jésus dans la crèche et de l'Adoration des bergers est tiré des "Evangiles", en particulier de celui de Luc. Mais, comme dans la vision qu'eut sainte Brigitte de Suède lorsqu'elle visita la grotte de la Nativité à Bethléem en 1372, la Vierge est vêtue de blanc et laisse flotter ses cheveux sur ses épaules. La lumière qui irradie de l'Enfant éclipse toute lumière, celle du soleil dans le ciel comme celle de la bougie de Joseph. Trois bergers sont venus adorer l'Enfant. Ils assistent à la scène par une fenêtre de l'étable, mais leur position centrale dans la composition, en "tableau dans le tableau", attire l'attention sur eux. Les deux femmes en somptueux costumes sont les sages-femmes. Leur histoire est contée dans les "Evangiles apocryphes". L'une d'elles, Azel, reconnut que la naissance de Jésus n'avait pas altéré la virginité de Marie. L'autre, Salomé, refusa de le croire. Sa main se dessécha. Sur le conseil d'un ange, elle toucha l'enfant et fut guérie. Le paysage offre un commentaire naturel à l'épisode sacré. Les arbres sont encore dépouillés de leurs feuilles mais à l'absence de neige, à l'eau qui court dans le ruisseau, on sent que les rigueurs de l'hiver sont passées : ce qui rappelle que Noël suit de peu le solstice d'hiver, donc le triomphe progressif de la lumière sur l'ombre. Avec l'exacte description de la saison et de la lumière, les couleurs qui s'atténuent dans le lointain, l'utilisation de la route qui serpente pour suggérer la profondeur, ce paysage est, vers 1425, l'un des premiers paysages naturalistes de la peinture occidentale. C'est une des parties les plus intéressantes de ce tableau, où sont multipliées les recherches novatrices, dans les personnages, le réalisme des visages ou le rendu attentif des matières. La composition comporte cependant encore des archaïsmes : les rochers aux formes étranges, la juxtaposition de trois épisodes, la présence des phylactères, l'horizon encore haut, la transition pas totalement satisfaisante entre personnages et paysage, accentuée par la coexistence de deux lumières : au premier plan, une lumière frontale qui sculpte les volumes des personnages ; dans le paysage, la lumière du soleil qui crée de longues ombres. Le tableau a été acheté par le musée en 1828. Il est sans doute depuis le Moyen Age en Bourgogne, mais on n'a que des hypothèses sur sa provenance. (Notice de Sophie Jugie extraite de "Le musée des Beaux-Arts de Dijon", RMN, musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 2002) ;voir aussi : Messagerie III (2010-7-1), Maître de Flémalle, Nativité et Adoration des bergers (2015-4-3) oeuvre en rapport

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, bois

Description

Peinture à l'huile sur bois

Dimensions

Dimensions Hauteur : 86 cm ; Largeur : 72 cm

Inscriptions

inscription (latin, gothique)

Précision inscriptions

inscription, sur le phylactère : des trois anges à gauche : GLORIA IN ECELSIS DEO ET IN TERR(A PAX HOMINI)BUS BONE VOL(UNTATIS), traduction : Gloire à Dieu au plus haut des cieux, paix sur terre aux hommes de bonne volonté (Gloria) ; inscription, sur le phylactère : de la sage femme en bas à droite, de dos : (en rouge) AZEL (en noir) VIRGO PERPERIT FILIUM, traduction : Azel (c'est le nom de la sage-femme) une vierge a enfanté.(Evangile du Pseudo-Matthieu) ; inscription, sur le phylactère : de la sage femme à droite de face : (en rouge) SALOME. (en noir) (NULLUM) CREDAM QUIN PROBAVERO, traduction : Salomé (c'est le nom de la sage femme) je ne croirais rien tant que je n'aurai pas vérifié.(Evangile du Pseudo-Matthieu) ; inscription, sur le phylactère : de l'ange en blanc : TANGE PUERUM ET SANAVERIS, traduction : Touche l'Enfant et tu seras guérie. (Evangile du Pseudo-Matthieu) ; inscription, sur la bordure : du manteau de la Vierge : SALVE REGIN(A) / (MATER MISERICOR)DIE V(I)TA DULCEDO ET SPES NOSTRA SALVE AD TE CLA(MAMU)S EXULES FILLI EVE AD TE SUSPIRAMUS GEMENTES ET FLENTES IN HAC LACRIMARUM VALLE, traduction : Salut, ô Reine de Miséricorde, notre vie, notre douceur et notre espérance, salut ! Vers vous nous élevons nos cris, pauvres exilés, malheureux enfants d'Eve. Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes (Salve Regina).

Sujet représenté

scène biblique (Nativité, Enfant Jésus, Vierge, saint Joseph, berger, cornemuse, ange)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1828

Numéro d'inventaire

CA 150 ; 150 (Cat. 1883)

Exposition

Exposition des Primitifs français, Paris : Musée du Louvre, Pavillon de Marsan ; Paris : Bibliothèque Nationale, 1904 (n°32)
Exposition de l'Art belge ancien et moderne (...), Paris, Musée du Jeu de Paume, 11 mai - 10 juillet 1923 (n°10)
Les Maîtres du Hainaut, Mons, 1930 (n°3)
De Van Eyck à Breughel, Paris : Orangerie des Tuileries, 1935 (n°64)
Les Primitifs flamands, Paris, 1947 (n°58 et pl. XLII)
Claus Sluter an de kunst te Dijon van de XIV tot de XVI eeuw, Rotterdam : Musée Boymans, 1950 (n°43, pl. 22)
Le Grand siècle des Ducs de Bourgogne, Dijon : musée des beaux-arts,1951 (n°6, pl. IV)
Bourgondische Pracht van Philips de Stoute tot Philips de Schone, Amsterdam : Rijksmuseum, 1951 (n°29)
Le Siècle de Bourgogne, Bruxelles : Palais des Beaux-Arts, 1951 (n°5, pl.IV)
Trésors d'art du Hainaut, Mons : Chapelle Saint-Georges, Cloître des Visitandines, 17 mai - 13 juillet 1953 (n°304)
La Musique dans l'art ancien au musée des Beaux-Arts de Dijon, Dijon : musée des beaux-arts, 1965
Der Meister von Flémalle und Rogier Van der Weyden, Francfort : Städel Museum, Berlin : Gemäldegalerie, Staatliche Museen zu Berlin, Kulturforum Postdamer Platz, 20 mars2009 - 21 juin 2009 (Cat. 5 pp. 202-205, reprod. pp. 62-63 (détail) et 203)

Bibliographie

Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon, Dijon, Victor Lagier libraire, 1834 (n° 212 p. 47 (Jean Hemmelinck)), 1842 (n° 239 p. 48), 1869 (n° 316, attribué à Memling), 1883 (n° 150, attribué à Hans Memling),
Waagen (G.F.), "Bemerkungen über Kunstwerke in einigen Provinzen von Frankreich, mit besonderer Berücksichtigung altfranzösischer und altniederländischer Kunst. Dijon. Beaune", dans Deutsches Kunstblatt, 1856, Heft 27, pp. 236-240 (p. 237)
Crowe (J.A.) et Cavalcaselle (G.B.), The Early Flemish Painters : Notices of their Lives and Works, Londres, 1857 (même texte dans le t. I de l'éd. française, 1862) (p. 283) Von Tschudi (Hugo),
"Der Meister von Flémalle", Jahrbuch der königlich Preussischen Kunstsammlungen, 19, 1898, pp. 8-34, 89-116 (pp. 90-92)
Chabeuf (H.), Mémoires de la commission des Antiquités de la Côte-d'or, t.XIII, 1895-1900, Dijon, 1900 (p. CCXI)
Helbig (Jules), "L'Adoration des Bergers du Musée de Dijon", dans Revue de l'Art Chrétien, Lille/Paris, 4ème série, XV, 1904, pp. 93-102 (p. 93, note 1)
Mâle (Emile), "Le renouvellement de l'art par les "Mystères" à la fin du Moyen Age" Gazette des Beaux-Arts, 3e pér. XXXI, 1904 (pp. 89-106, 215-230, 283-301,379-394)
Mâle (Emile), L'Art religieux de la fin du Moyen Age en France. Etude sur l'iconographie du Moyen Age et sur ses sources d'inspiration, Paris, 1908 (pp. 5 et 10-11)
Chabeuf (Henri),Séance du 15 novembre 1909, dans Mémoires de la Commission des Antiquités de la Côte-d'Or, tome XVI, années 1909-1913, Dijon, 1909, XXII-XXIV, t.XV, années 1906-1910, Dijon, 1910, pp. 179-192 (pp. 179-186, reprod. p. 180)
Hulin de Loo (Georges)," Jacques Daret's Nativity of our Lord", The Burlington magazine, XIX, 1911 (218-255)
Winckler (Friedrich), Der Meister von Flemalle und Rogier van der Weyden, Strasbourg, 1913 (p. 18, fig. 10, pp. 31-34)
Maeterlinck (L.), "Une école primitive méconnue. Nabur Martins ou le Maître de Flémalle (Nouveaux documents), Bruxelles/Paris, 1913 (pp. 44-52, pl.. 24-26)
Magnin (Jeanne), "Exposition de l'art belge ancien et moderne", dans La Revue de Bourgogne (Dijon), XIII, 1923, pp. 277-294 (p. 281)
Cornell (H.), "The iconography of the Nativity of Christ", Uppsala Universiteit Arsskriff, I, 1924 (p. 1-45)
Friedländer (Max J.), Die altniederländische Malerei, 2 : Rogier van der Weyden und der Meister von Flémalle, Berlin, 1924 (pp. 108-109, Cat. n° 53)
Rolland (Paul), Les Primitifs tournaisiens. peintres et sculpteurs, Bruxelles/Paris, 1932 (pp. 72-73, fig. 15)
Michel (Edouard), "Unité ou dualité. A propos du problème Maître de Flémalle-Rogier", Oud Holland, L, 1933 (pp. 49-57)
Friedländer (Max J.), Die altniederländische Malerei, XIV, Pieter Bruegel und Nachträge zu den früheren Bänden, Leyde, 1937 (p. 84)
Panofsky (Erwin), "Once more "The Friedsam Annunciation and the Problem of the Ghent Altarpiece", dans The Art Bulletin (New York), XX, 1938, pp. 419-442 (p. 423)
Tolnay (Charles de), Le Maître de Flémalle et les frères van Eyck, Bruxelles, 1939 (pp. 13-14)
Quarré (Pierre), "La Restauration de la Nativité du Maître de Flémalle" (Séance du 7 juillet 1943), dans Mémoires de la Commission des Antiquités du Département de la Côte d'Or, Dijon, XXII, 1940-1946 (paru en 1948-1952), pp. 481-482
Quarré (Pierre), "Broederlam et le Maître de Flémalle au musée de Dijon", dans Bulletin de la Société des Amis du Musée de Dijon (Dijon), années 1944-1945 (pp. 33, 35)
Dupont (Jacques), "La Restauration de la Nativité du maître de Flémalle du Musée de Dijon", dans Les Arts Plastiques, Bruxelles, I, 1947, pp. 193-198 (pp. 194-198, ill.)
Quarré (Pierre), "Fragment d'un Primitif de la Chartreuse de Champmol au Musée des Arts décoratifs", dans La Revue des Arts (Paris), VII, 1957, pp. 59-64 (pp. 63-64)
Quarré (Pierre), "Du Maître de Flémalle à Jean de Maisoncelles", La Revue des Arts, n°6, 1958, pp. 250-257 (pp. 251-253)
Whinney (Margaret), Early Flemish Painting, Londres, 1968 (p. 145, note 2)
Kieser (Emile), "Die Geburt Christi des Meisters vo n Flémalle in Dijon", in Kurt Badt (ed.), Amici amico : Festschrift für Werner Gross zu seinem 65. Geburtstag, Munich, 1968, pp. 155-178
Sonkes (Micheline), "Le Dessin sous-jacent chez Roger van der Weyden et le problème de la personnalité du Maître de Flémalle", Bulletin de l'Institut Royal du Patrimoine Artistique, Bruxelles, XIII, 1971-1972, pp. 161-206 (pp. 193-194, pp. 202, 205)
Davies (Martin), Rogier van der Weyden. An Essay, with a critical Catalogue of Paintings assigned to him and to Robert Campin, Londres, 1972 (p. 248, fig. 167)
Prigent (Christiane), "Etude de quelques sculptures bretonnes influencées par les modes venues des pays nordiques", Bulletin de la Société archéologique du Finistère, 1980, pp. 269-287 (p. 281, reprod.)
Comblen-Sonkes (Micheline), "Le Dessin sous-jacent dans la nativité de Dijon", dans "Le dessin sous-jacent dans la peinture. Colloque III, 6-7-8 septembre 1979 ; Le problème Maître de Flémalle-van der Weyden", Louvain-la-Neuve, 1981, pp. 89-91 (pl. 19 et 20)
Ruda (Jeffrey), Flemish Painting and the Early Renaissance in Florence : Questions of Influence", Zeitschrift für Kunstgeschichte, Munich, XLVII, 1984, pp. 210-236 (pp. 233-234)
Minott (Charles I.), "Notes on the Iconography of Robert Campin's Nativity in Dijon", in William W. Clark (ed.), Tribute to Lotte Brand Philip : Art Historian and Detective, New York, 1985, pp. 112-116
Moxey (Keith P.F.), "A New look at Netherlandish Landscape and Still-Life Painting", Arts in Virginia, vol. 26, n° 2, 1986, pp. 19-31 (pp. 19-20, fig. 3 p. 21)
Comblen-Sonkes (Micheline), Les Primitifs flamands, I. Corpus de la peinture des anciens Pays-Bas méridionaux au XVe siècle : Le Musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Bruxelles, 1986 (vol.I p.159-201 (187 réferences bibliographiques de 1834 à 1985), vol.II pl.CXXIX-CLXXV (Groupe Campin - Maître de Flémalle-))
Baradel (Catherine), Les Vues urbaines dans la peinture des primitifs flamands, Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Dana Goodgal-Salem, Université de Bourgogne, 1988 (pp. 52-55)
Van Asperen (J.R.J.), Dijkstra (Jeltje) et van Schoute (Roger), "Underdrawings in Paintings of the Rogier van der Weyden and Master of Flémalle Groups", Nederlands Kunsthistorisch Jaarboek, 41, Zwolle, 1992 (pp. 79-84)
Châtelet (Albert), Robert Campin, Le maître de Flémalle, Anvers, 1996 (pp.130-137 ; pp.298-299, reprod. p. 130, détails pp. 131, 132, 133, 135)
Foister (Susan) et Nash (Susie), Robert Campin. New directions in scholarship, Brepols, 1996 (fig. 6 p. 200)
Kemperdick (Stephan), Der Meister von Flémalle : Die Werkstatt Robert Campins und Rogier van der Weyden, Ars Nova, 2, Turnhout, 1997 (pp. 56-59)
Châtelet (Albert), Robert Campin Le Maître de Flémalle. La fascination du quotidien, Fonds Mercator Paribas, 1997 (reprod. p. 130, détail pp. 131-133, 135)
Jugie (Sophie), Robert Campin : "La Nativité", fiche n°2 (fiche traduite en anglais) (reprod.)
Retables brabançons des XVe et XVIe siècles, Actes du colloque organisé par le musée du Louvre les 18 et 19 mai 2001 (dir. scient. Sophie Guillot de Suduiraut), Paris : La documentation Française, 2002 (p. 198, 202)
Thürlemann (Felix), Robert Campin : A monographic study with critical catalogue, Prestel Verlag, Munich, 2002 (p.37-49 ; p. 259-261 ; p. 379-380, n°1.6, fig. 26 et détails)
Ridderbos (Bernhard), Van Buren (Anne) et Van Veen (Henk), Early Netherlandish Paintings : Rediscovery, reception and research, Amsterdam University Press, 2005 (p. 10 (reprod.), 11 et 12)
Rothstein (Bret L.), Sight and Spirituality in Early Netherlandish Painting, Cambridge, University Press, 2005 (pp. 26-35, reprod. pp. 25)
Rowland-Jones (Anthony), "Iconography in the history of the recorder up to c.1430 : part 1", Early Music, vol. XXXIII, n°4, 2005 (couv.en coul.)
Smeyers (Katharina), "Iconographic cycles in Légendes dorées (fourteenth-fifteenth century), éd. Brigitte Dekeyzer et Jan Van Der Stock, Leuven : Peeters, 2005 (Corpus of illuminated manuscripts, 15), pp. 285-290
Farey (Caroline), Nativity. A visual meditation, Family Publications, Oxford, 2008 (pp. 4-64, reprod. coul. p. 21, et reprod.)
Wamberg, (Jacob) / Landscape as world picture - vol. 1. - Aarhus (Danemark) : Aarhus University Press, 2009 (reprod. coul. pl. 7 (Campin))
Stroo ( Cyriel), Pre-eyckian panel painting in the low countries 2. Essays, Brussels, 2009, 2 vol. (reprod coul 3a et 3b . pp 20-21)
Dette (Gabriel), "le Maître de Flémalle, un nom pour plusieurs peintres", L'Objet d'art, n° 443, février 2009, pp. 30-40 (reprod. p. 35)
Jugie (Sophie), L'Oeuvre du mois "La Nativité" du Maître de Flémalle, Dijon : musée des beaux-arts, décembre 2009
Thürlemann (Felix), "Schüler von Robert Campin sein", in Peverelli (Maria de), Grassi (Marco), von Imhoff (Hans-Christoph), Emil Bosshard - Paintings Conservator (1945-2006) - Essays by Friends and Colleagues, Florence : Centro Di, 2009, pp. 235-255 (pp. 235-255, reprod. coul. p. 234)
Thémiot (Philippe), Les arts visuels au quotidien : rencontre sensible avec l'oeuvre : primaire et collège / CPAV (Bourgogne), Dijon, CRDP de Bourgogne, 2010 (avec cédérom) (n° 2 pp. 94-96, reprod.)
De Van Eyck à Dürer. Les primitifs flamands et l'Europe Centrale 1430 - 1530, Bruges : Groeningemuseum, 29 octobre 2010 - 30 janvier 2011 (fig. 2 p. 14 (Maître de Flémalle))
Mougenel (Robert), La pêche miraculeuse de Konrad Witz. Visions dynamiques des peintures du retable de Genève, Editions Notari, 2012 (p. 62, reprod. p. 63)
Elsig (Frédéric) et Menz (Cäsar) sous la dir. de, Konrad Witz. le maître-autel de la cathédrale de Genève, Editions Slatkine, Genève, 2013 (pp. 124-125 (reprod. p. 124))

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay, musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370012531

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5400  5401-5600  5601-5800  5801-6000  6001-6191 


Requête :   ((15e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0