Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 175
Domaine

céramique

Dénomination

plat

Titre

Plat à décor d'arabesques avec motif cruciforme et lion au centre

Auteur/exécutant

anonyme (auteur, céramiste)

Ecole

Espagne

Lieu création / utilisation

Espagne, Manises (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1420

Historique

Ce grand plat à décor d'arabesques est caractéristique de la production hispano-mauresque du XVe siècle. Apparue dans le monde musulman, la technique de la faïence est très vite importée en Europe, principalement en Espagne où deux grands centres dominent la production au XVe siècle, Valence et Manises (près de Valence) dans le royaume de Grenade. Albarello, vases et grands plats sont alors produits en masse et exportés dans toute l'Europe. Rivalisant avec les formes de l'orfèvrerie, ces objets très prisés par la noblesse, étaient utilisés pour le service mais aussi comme vaisselle d'apparat. Le répertoire utilisé mêle influences islamiques (animaux stylisés, arabesques...) et motifs occidentaux (végétaux, sujets héraldiques, inscriptions chrétiennes...). Le plat présente ici un motif cruciforme sur un fond d'arabesques, avec au centre, le motif héraldique du lion. Le décor "émaillé" était appliqué lors de cuissons successives en commençant par les motifs bleu sur fond blanc crème. L'effet doré obtenu grâce à un lustre métallique est caractéristique de ces faïences hispano-mauresques. (Notice de Sandrine Balan, 2013) ; Lion au centre d'un motif cruciforme sur fond d'arabesques. Au revers, lion rampant sur des rinceaux végétaux; ; Les faïences hispano-mauresques Faïence = terre cuite + émail stanifère, blanc opaque production dans le monde musulman au VIIIe s., qui invente le lustre métallique XIIe-XIIIe en Espagne musulmane, à Malaga ; XIVe échanges commerciaux avec les royaumes chrétiens (cf Champmol) XVe : les centres principaux sont Valence et Manises (faubourg de Valence), dans le royaume de Grenade, dynastie des Nasrides (1250-1492) ; exportation via Majorque vers l'Italie La production continue au XVIe avec une baisse certaine de qualité en Catalogne et Aragon albarello, vases, mais surtout grands plats : vaisselle d'apparat et de service. émail blanc crémeux (oxyde d'étain), bleu de cobalt, lustre métallique doré (sur la pièce déjà cuite, oxyde de cuivre avec vinaigre, oxyde d'argent et sulfure de mercure, cuisson en réduction) qui rivalise avec l'orfèvrerie motifs issus de la tradition islamique (sassanide) : lions, animaux fanstastiques, jardins stylisés, motifs végétaux; feuilles de lierre ou du monde gothique, en particulier motifs héraldiques. Formes parfois animés de godrons ; au XVIe bourrelets formant des cordons souvent en forme de rosace en relief ; ou grains Ici : motif cruciforme sur fond d'arabesques, au centre lion rampant, au revers lion rampant sur motif de rinceaux végétaux Manises vers 1420 Sophie JUGIE pour présentation aux conférencières 26/01/1999

Matériaux/techniques

faïence, décor de grand feu

Description

Faïence de grand feu, décor en bleu et brun, lustre métallique

Dimensions

Dimensions Diamètre : 44 cm

Sujet représenté

ornementation (entrelacs, arabesque, lion)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1878

Anciennes appartenances

Collection privée, Trimolet Anthelme et Edma

Numéro d'inventaire

CA T 1051 ; 1051 (Cat. Trimolet)

Exposition

L'Art des collections. Bicentenaire du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon : musée des beaux-arts, 16 juin - 9 octobre 2000 (Cat. C 43 p.249)
Islamophilies, l'Europe moderne et les arts de l'islam, Lyon : Musée des Beaux-Arts, 2 avril - 4 juillet 2011 (n° 330 p. 393)

Bibliographie

Gleize (Emile), Catalogue descriptif des objets d'art formant le musée Anthelme et Edma Trimolet, Dijon, 1883 (n° 1051 (Malaga, début du XVe))
Marion (François), Les arts mineurs au musée de Dijon, Dijon, 1934 (fig. 35)

Rédacteur

Jugie Sophie ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay - musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370007735

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-372 


Requête :   ((1er quart 15e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0