Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 67
Domaine

peinture

Dénomination

panneau

Titre

La Vierge d'Humilité

Auteur/exécutant

MAITRE DES DEUX MADONES (auteur)

Précision auteur/exécutant

MAITRE DES DEUX MADONES : Florence, actif vers 1400 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie, Florence

Période création/exécution

1er quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1400

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Richard Offner -(Documentation du Kunsthistorisches Institut, Florence) a groupé sous le nom de "Maître des deux Madones" quatre panneaux présentant des caractères communs : celui de Dijon, le tableau autrefois chez l'antiquaire Frascione à Florence, la "Vierge d'humilité" aujourd'hui en la possession de M. Heinz Kisters à Kreuzlingen après avoir été la propriété de M. Julius Weitzner, et enfin la peinture de même sujet ayant appartenu au baron Lazzaroni à Paris. Tous quatre sont apparentés en effet par une composition fermée, par le traitement des figures en larges à-plats qu'animent seulement l'arabesque des contours et le luxe des tissus orientaux minutieusement décrits. Michel Laclotte (1955) considère le peintre comme un épigone tardif de Niccolo di Tommaso, qui boursoufle les formes de son modèle. Selon Millard Meiss (communication écrite, 1969), il se situerait parmi les suiveurs florentins de Jacopo di Cione. L'auteur fait remarquer (1951, p. 13, n° 25) que dans cette représentation de la "Vierge d'Humilité", thème en faveur à Florence dans la seconde moitié du XIVe siècle, l'Enfant Jésus est assis tout droit sur les genoux de sa Mère ; ce détail apparaît tardivement et peut permettre de dater le panneau aux environs de 1400. Dorothy C. Shorr (1954, 29, Florence) reproduit le tableau, très proche de celui de Dijon, autrefois dans la collection Weitzner et aujourd'hui à Kreuzlingen, sous le nom de "Maître des deux Madones". Miklos Boskovitz tente pour sa part en 1975 un premier regroupement de l'oeuvre de l'artiste où il inclut la peinture de Dijon. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du Musée des Beaux-Arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; en rapport avec : Me des deux Madones, Vierge..., Kreuzlingen, Me de la Madone Lazzaroni, Vierge..., Florence, Me de la Madone Lazzaroni, Vierge..., Paris

Matériaux/techniques

technique peinture, peuplier

Description

Peinture sur bois (peuplier) ; Cadre en bois doré

Dimensions

Dimensions Hauteur : 80.4 cm ; Largeur : 50 cm ; Dim. hors tout (en cm) HAC 88.9 LAC 60 EPT 8 ; Hauteur (en cm) 80.4 ; Largeur (en cm) 50 ; Epaisseur du panneau (en cm) 4 ; Hauteur avec cadre (en cm) 88.9 ; Largeur avec cadre (en cm) 60 ; Epaisseur totale (en cm) 8

Sujet représenté

figures bibliques (Vierge à l'Enfant, oiseau, ange)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1916

Anciennes appartenances

Collection privée, Pichot-L'Amabilais Pierre-Jean-Baptiste-Henri ; Collection privée, Dard Marie-Henriette

Numéro d'inventaire

D 11 ; 74 (Cat. peint. italiennes 1980) ; 45 (Inv. Dard après décès)

Bibliographie

Réau (Louis), Les Richesses d'art de la France. La Bourgogne. La peinture et les tapisseries, fasc. III-VI, Paris/Bruxelles, 1929 (II, p.338 (manière de Bernardo Daddi))
Magnin (Jeanne), Une Collection de primitifs au Musée de Dijon, Besançon, 1932 (p.9-10)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (p.193 (école florentine, XVe))
Meiss (Millard), "The Madonna of Humility", The Art Bulletin, XVIII, 1936 (p.447, n°29 et note 27)
Meiss (Millard), Painting in Florence and Siena after the Black Death, Princeton, 1951 (p.138 note 25 (florentin autour de 1400))
Laclotte (Michel), Les Peintres siennois et florentins des XIVe et XVe siècles dans les musées de province français, Thèse de l'Ecole du Louvre, Paris, 1955 (n°247 et p.82 (suite tardive de Niccolo di Tommaso, vers 1380-1400))
Boskovitz (Miklos), Pittura fiorentina alla vigilia del Rinascimento, Florence, 1975 (p.239, note 169, fig.413 (Maître de la Madone Lazzaroni))
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°74 reprod. (Maître des deux Madones))

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370014124

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-372 


Requête :   ((1er quart 15e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0