Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 114
Domaine

sculpture ; croyances - coutumes ; médiéval

Dénomination

statuette

Titre

saint Jean-Baptiste

Lieu création / utilisation

France (?, lieu d'exécution)

Période création/exécution

3e quart 14e siècle

Matériaux/techniques

albâtre (taillé)

Dimensions

H. 37.5 ; l. 18.2

Utilisation/destination

pratique votive ; culte des saints

Sujet représenté

figure biblique (saint Jean-Baptiste, debout, manteau, portant : Agneau mystique, étendard)

Précision sujet représenté

St Jean-Baptiste, debout, est vêtu d'une robe couverte d'un manteau qui passe sur son bras gauche et se drape en plis courbes sur le devant avant de former une volute verticale sur le côté. Il porte une barbe ondulée et ses cheveux mi-longs tombent en boucles sur ses épaules. Il tient sur le bras gauche, posé sur un pli du manteau, l'agneau d'où émerge l'étendard. Son très beau visage aux traits fins et réguliers, à l'expression ineffable est à peine penché, de même que le corps qui se hanche vers la droite

Lieu de conservation

Rouen ; musée départemental des Antiquités de la Seine-Maritime

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; Seine-Maritime ; achat ; musée des antiquités de la Seine-Maritime

Date acquisition

1854

Anciennes appartenances

Billiard L F

Numéro d'inventaire

901 ; R.91.181 (N°Rétrospectif) ; 79 (N°Cat.Cent chefs-d'oeuvre) ; 902 b (Autre N°)

Commentaires

Longtemps connu sous le n°902 b qui est une erreur de lecture du registre. ; Le culte de St Jean-Baptiste, dont beaucoup d'hommes portaient le nom, a été très développé dès le XIIIe siècle. Fils de Zacharie et d'Elisabeth, la cousine de la Vierge, le Baptiste se retire dans le désert pour y prêcher la pénitence, habillé d'un vêtement en poils de chameau. C'est lui qui baptisa le Christ dans le Jourdain. Il fut décapité à la demande de Salomé, sur l'ordre d'Hérode Antipas, parce qu'il avait osé critiquer son mariage avec Hérodiade (Matthieu III, 1-17 ; XI, 1-15 ; XIV, 1-12). On ne connaît pas l'origine de cette oeuvre de très grande qualité, malheureusement mutilée. Le drapé du manteau qui se courbe en tablier sur le devant, le traitement du tissu en grandes ondes légèrement aplaties, la physionomie un peu impersonnelle du Saint personnage permettent de la dater dans le troisième tiers du XIVe siècle

Exposition

Les Fastes du gothique. Le siècle de Charles V. Paris, Grand Palais. 1981-1982. (n°86.)

Bibliographie

Cochet, Abbé. Catalogue du musée d'Antiquités de Rouen. Rouen, 1875. (p.88, n°124.) ; Les Fastes du gothique. Le siècle de Charles V. Paris, Grand Palais. 1981-1982. (N° 86) ; De l'Egypte ancienne à la Renaissance rouennaise, collections du musée des Antiquités . Rouen, 1992. (n°79)

Copyright notice

© Rouen, musée des antiquités de la Seine-Maritime, © Direction des musées de France, 2003

Crédits photographiques

© Deslandes Yohann

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Haute-Normandie

 

07330001592

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114  

Lots de réponses :  


Requête :   ((3e quart 14e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0