Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 194
Domaine

romain ; croyances - coutumes ; sculpture ; architecture

Dénomination

autel

Titre

Autel de Mithra-Chronos léontocéphale

Lieu création / utilisation

France, Gironde, Bordeaux (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

4e quart 2e siècle ; 1er quart 3e siècle

Historique

La très haute teneur symbolique du relief contraste fortement avec le cadre conventionnellement gréco-romain de l'autel à niche et pilastres sur les côtés, aiguière et patère à libation sur les faces latérales, foyer et "pulvini" (rouleaux de feuillage) au sommet. Le léontocéphale, personnage anthropomorphe à tête de lion et pattes de lions présente, quant à lui, un certain nombre d'éléments originaux par rapport à ceux qui ont été retrouvés dans les autres "mithraea" (temples du dieu Mithra) du monde romain : il se tient déhanché, avec deux serpents à tête de dragon (gueule de mammifère et crête de coq sur la tête) qui s'enroulent autour de ses jambes en une spire et demie chacun. La représentation de sa tête, tête de lion gueule grande ouverte découvrant des canines menaçantes, était destinée à impressionner les fidèles. La figuration habituelle présente un seul serpent enroulé en trois ou six circonvolutions pour symboliser la course apparente du soleil d'un solstice à l'autre. Le lion représente le quatrième des sept grades d'initiation aux mystères de la religion mithriaque, dont la clef permet d'ouvrir symboliquement les portes, notamment lors de la cérémonie commémorant la naissance de Mithra qui marque, comme pour Janus, le début de la nouvelle année. Ce grade ouvre aussi à la possibilité de partager l'eucharistie, allongé sur les banquettes latérales : les trois grades précédents permettent de n'être que les serviteurs des initiés. Les Grecs, puis les Romains à leur suite, assimilèrent ce dieu à Kronos ou Chronos Saturne par une mauvaise compréhension du nom oriental qui le désigne. Ils en firent donc un dieu du temps (" chronos " en grec), le vorace, mais aussi Aiôn, l'infini, et Ahriman, dieu des ténèbres. Son élément est le feu, ce qui implique l'utilisation du miel et non de l'eau pour la purification précédant la célébration. A l'origine, le sang du taureau, siège de l'énergie vitale, était utilisé pour la purification : le prêtre s'en aspergeait. Des ailes peintes ont pu figurer au fond de la niche, puisque de nombreuses sculptures représentent le léontocéphale ailé, tout comme les représentations anciennes d'Ahriman, qui existent aussi dans le culte de Sabazios, puisqu'il s'agit d'une religion hénothéiste (honorant plusieurs dieux, en en privilégiant un en particulier auquel est rendu un culte privilégié).

Découverte/collecte/récolte

France ; Gironde ; Bordeaux ; (Cours Victor Hugo (146), lieu de découverte) ; fouille de sauvetage ; (1986, date de découverte) ; (Gaidon-Bunuel Marie-Agnès, découvreur)

Matériaux/techniques

calcaire, taillé

Dimensions

Hauteur en cm 105 ; Largeur en cm 59 ; Epaisseur en cm 27 ; Poids en kg 210

Inscriptions

numéro d'inventaire

Utilisation/destination

objet du culte ; pratique religieuse

Sujet représenté

figure mythologique (Mithra, divinité gréco-romaine, coq, serpent, lion, aiguière, patère, dragon, chapiteau, feuillage, clef)

Précision sujet représenté

Serpent à tête de mammifère et crête de coq (dragon), et divinité à pieds et tête de lion. Pilastre : représentation. Rouleaux de feuillage : représentation. Foyer : représentation.

Etat de conservation

Bon état ; Brisé : en deux, horizontalement, à mi-hauteur, légèrement en biais, et recollé, Eclat : au milieu de la base de la face principale., Altéré : traces d'origine (d'utilisation) de rubéfaction et de carbone à la base de la face principale, Eclat : au sommet en façade, à la droite de l'autel (rosette terminale du pulvinus et à côté), à côté du fronton, et à la gauche de l'autel, Eclat : vers le bas du pilastre gauche de l'autel.

Lieu de conservation

Bordeaux ; musée d'Aquitaine

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don fouilles ; Bordeaux ; musée d'Aquitaine

Date acquisition

1987

Anciennes appartenances

DRAHA

Numéro d'inventaire

87.1.48

Commentaires

Dans registre d'inventaire n° 40 est inscrit : , "87.1.48 : Autel à Mithra, au léontocéphale, dans une niche apparaît un personnage à tête de lion, tenant de la main gauche une clé ; autour de ses jambes s'enroulent des serpents ; calcaire sculpté, [Hauteur :] 1050 : [largeur :] 590 ; [épaisseur :] 270 ; [Datation :] IIIe siècle ap. J.-C. ; [Mode d'acquisition :] produit de fouilles, don de DRAHA ; [Date d'acquisition :] 1987 ; Fouilles de Bordeaux [ancien immeuble] "Parunis" 146-148 cours Victor Hugo, Fouilles exécutées en 1986, Don de D.R.A.H.A. ; [Provenance :] Mithraeum ; [Catalogue :] cat. 1988, n° 37." [cf. Bibliographie et Exposition]

Exposition

Exposition "Des animaux, des dieux et des hommes" dans les salles permanentes du musée d'Aquitaine, conception et documentation par le Service culturel du musée d'Aquitaine et le Musée Goupil, avec des oeuvres du Muséum d'Histoire naturelle, du musée d'Aquitaine, du Musée Goupil, du 19 septembre au 28 mars 2010
Découvertes archéologiques sur le Site de Parunis, de Mithra aux Carmes Bordeaux, Musée d'Aquitaine, 15 février-15 mai 1988., 20 cours Pasteur, 33000 Bordeaux.

Bibliographie

Bordeaux Sortir (Bordeaux Sortir n° 49 [photo intrapaginale illustrant l'annonce de l'exposition "Des animaux, des dieux et des hommes"])
Le Festin, revue et éditions d'art en Aquitaine, Bordeaux. (Anne Ziéglé, "Les mystères de Mithra", Le Festin n° 75, automne 2010, p. 124-125, photo (pleine page) p. 125.)
Le Festin H.S. 08, L'Aquitaine en 101 monuments, Bordeaux, 2008. (Dix objets au musée d'Aquitaine, Le Festin Hors Série 08, L'Aquitaine en 101 monuments, Bordeaux, 2008.)
Gironde, Encyclopédie Bonneton, Christine Bonneton éditeur, avril 2002, 17 avenue Théophile-Gauthier, 75016 Paris, ISBN : é-86253-290-8, p. 19.
GOUDINEAU Christian, GUILAINE Jean, (dir.) De Lascaux au Grand Louvre, Archéologie et Histoire en France, 1999 (?) éditions Errance, p.518-519 (photo p. 519).
Les Racines de l'Aquitaine, Vingt siècles d'histoire d'une région vers 1000 avant J.-C. - vers 1000 après J.-C., sous la direction de Louis Maurin, Jean-Pierre Bost, Jean-Michel Roddaz, Centre Charles Higounet - Centre Pierre Paris, Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, Bordeaux, 1993, p. 372
Gaulois et Romains en Aquitaine, Protohistoire, Epoque gallo-romaine et Haut Moyen Âge, musée d'Aquitaine, Bordeaux, 1991, p. 82-83 (photo p. 83).
Naissance des arts chrétiens, Atlas des monuments chrétiens de la France, ouvrage collectif sous la direction de Michel Collardelle, " les paroisses rurales ", Paris, 1991, p. 124.
NERZIC. Chantal, La sculpture en Gaule romaine, 1989, p. 187-188, photo p. 188.
"Découvertes archéologiques sur le Site de Parunis, de Mithra aux Carmes", Catalogue d'exposition , Bordeaux, musée d'Aquitaine, 15 février - 15 mai 1988. Catalogue édité grâce au concours de la Sous-Direction de l'Archéologie, Ministère de la Culture et de la Communication, et par La Société Archéologique de Bordeaux, le musée d'Aquitaine, Bordeaux, et la Direction des Antiquités Historiques d'Aquitaine, p. 34-35, n° 37, ill. n° 37.
Gallia, Fouilles et monuments archéologiques en France métropolitaine, CNRS, Paris. Informations archéologiques, BORDEAUX (BURDIGALA) c/ Parunis, S.P. 1986 : Mlle M.-A. Gaidon, Gallia Informations, Préhistoire et Histoire, 1987-1988-1, 1988, p. 108, fig. 28.
Archéologia, Trésor des Âges, 25 rue Berbisey 21000 Dijon, Directeur de la Publication en 1972 : Louis Faton [repris ensuite par sa femme], imprimé en France par EDICIS - Diffusion N.M.P.P. , Anne Ziéglé, "Découvertes archéologiques sur le site de Parunis", Archéologia n° 234, avril 1988, p. 40-45, photo N/B p. 44.
Archéologia, Trésor des Âges, 25 rue Berbisey 21000 Dijon, Directeur de la Publication en 1972 : Louis Faton [repris ensuite par sa femme], imprimé en France par EDICIS - Diffusion N.M.P.P. Gaidon Marie-Agnès, "Sous un couvent des Carmes", Archéologia, n° 219, décembre 1986, p. 45-47, photo (N/B pleine page) p. 45.

Rédacteur

Anne Ziéglé

Copyright notice

© Bordeaux, musée d'Aquitaine, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© musée d'Aquitaine

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

00640070587

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-390 


Requête :   ((2e moitié 2e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0