Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1770
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Jeune femme soulevant un coffret

Auteur/exécutant

GREUZE Jean-Baptiste

Précision auteur/exécutant

GREUZE : Tournus, 1725 ; Paris, 1805

Ecole

France

Lieu création / utilisation

France (lieu de création)

Période création/exécution

3e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1760 ; 1765

Historique

Dans un intérieur rustique, suggéré par le montant d'une cheminée et une poutre de bois, une jeune femme, les pieds nus, simplement vêtue, soulève un coffre (ou comme le propose E. Munhall, une cage). L'étrangeté du sujet ou bien son caractère anodin n'ont pas permis d'en préciser la signification. Sans doute doit-on y voir, suite à la proposition de Philippe Sénéchal (communication orale, 2006), l'illustration d'un "hasard heureux" : dans son empressement et son insouciance, la jeune femme dévoile sa propre gorge. La facture très légère, en touches transparentes, autorise à voir dans ce tableau peu connu une esquisse inachevée qui laisse observer le délicat dessin préparatoire sous-jacent. On peut envisager que cette figure isolée était destinée à être intégrée à une composition à plusieurs personnages, l'une de ces scènes morales et sentimentales qui ont fait la célébrité de Greuze et où prennent place de telles silhouettes de jeunes femmes gracieuses et enjouées. Cependant Edgar Munhall rapproche la toile, de façon particulièrement éclairante, de deux oeuvres, manifestement abouties, exécutées au début des années 1760, avec la même touche "allusive". Celles-ci mettent en scène une jeune femme - contemplant deux colombes pour l'une ou jouant avec son enfant pour l'autre - dans de petits tableaux au contenu plus ou moins innocent : Les Premières leçons d'Amour (Manchester, The Currier Gallery of Art), La Mère heureuse (Rotterdam, Musée Boymans-van Beuringen). La peinture d'Amiens appartiendrait donc à cette petite série de figures de genre. Arrivé à Paris en 1750, Greuze est agréé par l'Académie dès 1755. Acclamé dès sa première participation au Salon la même année, il ne séjourne que deux ans en Italie, impatient de retrouver le milieu parisien. Le philosophe et critique Denis Diderot (1713-1784), devient l'un de ses principaux admirateurs, mais peu à peu leurs relations s'enveniment. Greuze subit en 1769 un revers considérable avec la présentation à l'Académie, puis au Salon, de son Septime Sévère et Caracalla (Paris, musée du Louvre), qui lui vaut les pires quolibets. Humilié par cette désastreuse tentative pour devenir peintre d'histoire, Greuze décide de se "replier" : il n'exposera plus au Salon jusqu'en 1800. Cependant, reconnu comme un excellent portraitiste, un habile dessinateur et surtout un auteur inégalé de scènes et figures de genre, il continue à jouir d'une grande popularité que la forte diffusion de ses oeuvres par la gravure fait encore progresser. Cette réputation durera jusqu'à la période révolutionnaire qui fait basculer le destin de l'artiste. Notice de Matthieu Pinette

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 45.6 ; Largeur en cm 35.7 ; Hauteur avec cadre en cm 65.5 ; Largeur avec cadre en cm 56.5 ; Epaisseur avec cadre en cm 10.5

Sujet représenté

scène (intérieur, jeune fille, coffre)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Amiens ; musée de Picardie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Amiens ; musée de Picardie

Date acquisition

1890 acquis ; 1894 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Lavalard, Frères, 1890

Numéro d'inventaire

M.P.Lav.1894-155

Exposition

Amiens, musée de Picardie, Dortmund, musée des Beaux-Arts, Cinq siècles de peinture française, 1960. (n° 14)
Columbia, Columbia Museum of Art, Pittsburgh, The Frick Art and Historical Center, Omaha, Joslyn Art Museum, Santa Barbara, Santa Barbara Museum of Art, From the Sun King to the Royal Twilight. Painting in Eighteenth-Century France from the Musée de Picardie, Amiens, 2000-2001 (cat. par M. Pinette). (pp. 132-133, n° 53)
Beauvais, Musée départemental de l'Oise, De Fragonard à Hubert Robert, Chefs-d'oeuvre du XVIIIe siècle des musées d'Amiens, 5 février - 14 juin 2010.

Bibliographie

Horsin-Déon L., "Cabinet de MM. Lavalard", dans P. Lacroix, Annuaire des artistes et des amateurs, Paris, 1862. (p. 145)
Catalogue des tableaux composant la collection Lavalard Frères de Roye au Musée de Picardie, Amiens, 1894. (p. 35, n° 155 (attribué à Greuze))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du Musée de Picardie, Amiens, Impr. Piteux Frères, 1899. (p. 216, n° 156 (Greuze))
Bellemère J., Le Musée d'Amiens, Etude critique, Amiens, 1908. (p. 42)
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du Musée de Picardie, Amiens, Impr. Picarde, 1911. (p. 133, n° 153 (Greuze))
Foucart (Borville) Jacques, Les Lavalard, Amiens, 1977. (p. 43, 50)
Munhall Edgar, "The First Lessons in Love by Jean-Baptiste Greuze", The Currier Gallery of Art, Manchester, New Hampshire, Bulletin, 1977, p. 3-13. (p. 6, 11)
Pinette Matthieu, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, Musée de Picardie / Somogy éditions d'art, 2006 (272 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (p. 162-163, ill.)

Rédacteur

Renaux Catherine

Copyright notice

© Amiens, musée de Picardie, © Service des musées de France, 2010

Crédits photographiques

© Fonds musée de Picardie, © Jeanneteau Marc

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

08120000194

Notices :  

1601   1602   1603   1604   1605   1606   1607   1608   1609   1610   1611   1612   1613   1614   1615   1616   1617   1618   1619   1620   1621   1622   1623   1624   1625   1626   1627   1628   1629   1630   1631   1632   1633   1634   1635   1636   1637   1638   1639   1640   1641   1642   1643   1644   1645   1646   1647   1648   1649   1650   1651   1652   1653   1654   1655   1656   1657   1658   1659   1660   1661   1662   1663   1664   1665   1666   1667   1668   1669   1670   1671   1672   1673   1674   1675   1676   1677   1678   1679   1680   1681   1682   1683   1684   1685   1686   1687   1688   1689   1690   1691   1692   1693   1694   1695   1696   1697   1698   1699   1700   1701   1702   1703   1704   1705   1706   1707   1708   1709   1710   1711   1712   1713   1714   1715   1716   1717   1718   1719   1720   1721   1722   1723   1724   1725   1726   1727   1728   1729   1730   1731   1732   1733   1734   1735   1736   1737   1738   1739   1740   1741   1742   1743   1744   1745   1746   1747   1748   1749   1750   1751   1752   1753   1754   1755   1756   1757   1758   1759   1760   1761   1762   1763   1764   1765   1766   1767   1768   1769   1770   1771   1772   1773   1774   1775   1776   1777   1778   1779   1780   1781   1782   1783   1784   1785   1786   1787   1788   1789   1790   1791   1792   1793   1794   1795   1796   1797   1798   1799   1800  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5296 


Requête :   ((3e quart 18e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0