Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1772
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Le Berceau

Auteur/exécutant

FRAGONARD Jean-Honoré

Précision auteur/exécutant

FRAGONARD : Grasse, 1732 ; Paris, 1806

Ecole

France

Période création/exécution

3e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1760 ; 1765

Historique

La scène se place dans un intérieur rustique. A droite, un nouveau-né dort profondément dans un berceau, dont une petite fille écarte le voile. Près d'elle se penche un jeune garçon, tandis qu'un gros chat, perché sur un escabeau de l'autre côté de la couche, contemple le bébé. Sur la gauche, derrière un drap tendu, quatre personnes observent le nourrisson : la mère, assise, qui ouvre un volet pour faire entrer la lumière, deux jeunes enfants et une autre femme. Tous les spectateurs se montrent très attentifs : peut-être nous invite-t-on au réveil de l'enfant, auquel ses frères et soeurs veulent assister, sous le contrôle attendri et vigilant, mais peut-être aussi un peu inquiet, de l'oeil maternel. Ce célèbre tableau, qui nous fait entrer dans l'intimité d'une famille, est à l'évidence, ainsi que tous les auteurs l'ont souligné, inspiré de l'art de Rembrandt (1606 - 1669). C'est sans doute plus précisément la fameuse Sainte Famille aux anges (dite aussi Le Sommeil de l'Enfant Jésus) du maître hollandais, aujourd'hui au Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, mais conservée au XVIIIe siècle dans la collection Crozat à Paris où Fragonard l'a copié à plusieurs reprises au début de sa carrière, qui a constitué sa référence. Le peintre, qui a témoigné à maintes reprises de son intérêt pour les écoles nordiques, et celle des Pays-Bas en particulier, livre ici une version profane de ce thème en retenant avant tout de la leçon rembranesque, le travail de la lumière et le brio du pinceau. Longtemps daté assez tardivement, le tableau a été replacé par Pierre Rosenberg juste après le retour de Fragonard à Paris (Cuzin hésite entre cette période et une date immédiatement antérieure au départ en Italie). On observe en effet dans cette toile la rondeur et la rapidité de la touche, le goût des empâtements, la densité des coloris, le travail du clair-obscur que le peintre développe immédiatement après son séjour dans la péninsule. Rappelons que Fragonard, élève de Chardin puis de Boucher, a obtenu le Grand Prix de Rome en 1752 ; il part pour l'Italie en 1756 et y demeure jusqu'en 1761. Cette brillante peinture, où les rouges et les jaunes, réveillés par la lumière, éclatent au milieu de la pénombre, nous convie, avec cet instantané de la vie familiale, à une heureuse page de tendresse domestique, l'un des thèmes de prédilection de Fragonard. Notice de Matthieu Pinette

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 46 ; Largeur en cm 55 ; Hauteur avec cadre en cm 65 ; Largeur avec cadre en cm 73.5 ; Epaisseur avec cadre en cm 8

Sujet représenté

scène (famille, amour maternel, nourrisson, berceau, intérieur)

Lieu de conservation

Amiens ; musée de Picardie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Amiens ; musée de Picardie

Date acquisition

1890 acquis ; 1894 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Dubois, Vente Dubois, 1860, (Date probable.) ; Collection privée, Lavalard, Frères, 1862, 1890

Numéro d'inventaire

M.P.Lav.1894-143

Exposition

Paris, galerie Georges Petit, L'art du XVIIIe siècle, 1883-1884. (n° 52)
Paris, musée des Arts Décoratifs, Exposition d'oeuvres de Jean-Honoré Fragonard, 1921. (n° 67)
Paris, musée de l'Orangerie, Chefs-d'oeuvre des musées de Province, 1931. (n° 16)
Bruxelles, palais des Beaux-Arts, La Femme dans l'art français, 1953. (n° 55, pl. 26)
Bordeaux, galerie des Beaux-Arts, De Tiepolo à Goya, 1956. (n° 77)
Besançon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, J.H. Fragonard. Peintures et dessins, 1956. (n° 21)
Bruxelles, palais des Beaux-Arts, De Watteau à David : Peintures et dessins des musées de province français, 1975. (pp. 148, 151, n° 106 (notice de Nathalie Volle))
Tokyo, National Museum of Western Art, Kyoto, Kyoto Municipal Museum of Art, Fragonard, 1980. (n° 72)
Lille, musée des Beaux-Arts, Au temps de Watteau, Fragonard et Chardin. Les Pays-Bas et les peintres français du XVIIIe siècle, 1985. (pp. 31, 96-97, n° 52 (notice de Hervé Oursel))
Paris, galeries nationales du Grand Palais, New York, The Metropolitan Museum of Arts, Fragonard, 1987-1988 (catalogue de Pierre Rosenberg) (pp. 253-254, n° 124)
Amiens, musée de Picardie, Autour de Fragonard, 1992 (cat. par V.Huchard). (p. 6, (n°2))
Columbia, Columbia Museum of Art, Pittsburgh, The Frick Art and Historical Center, Omaha, Joslyn Art Museum, Santa Barbara, Santa Barbara Museum of Art, From the Sun King to the Royal Twilight. Painting in Eighteenth-Century France from the Musée de Picardie, Amiens, 2000-2001 (cat. par M. Pinette). (pp. 136-137, n° 55)
Budapest, Mucsarnok-Kunsthalle, Varsovie, Chateau Royal, Bucarest, musée des Beaux-Arts, Ombres et lumières. Quatre siècles de peinture française, 2004-2005. (pp. 65, 182-183, n° 42 (notice de Matthieu Pinette))
Paris, Bibliothèque Nationale de France, Lumières ! Un héritage pour demain, 1er mars - 28 mai 2006. (n°11)
Paris, Musée Jacquemart-André, Fragonard, les plaisirs d'un siècle, 3 octobre 2007 - 13 janvier 2008, catalogue par Marie-Anne Dupuy-Vacher. (p.102, n°48 ill., p.171)

Bibliographie

Horsin-Déon L., "Cabinet de MM. Lavalard", dans P. Lacroix, Annuaire des artistes et des amateurs, Paris, 1862. (p. 144)
Portalis Baron Roger, Honoré Fragonard, sa vie, son oeuvre, Paris, 1889. (p. 272)
Catalogue des tableaux composant la collection Lavalard Frères de Roye au Musée de Picardie, Amiens, 1894. (p. 33, n° 143 (Fragonard))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du Musée de Picardie, Amiens, Impr. Piteux Frères, 1899. (p. 214, n° 144 (Fragonard))
Nolhac Pierre de, J.-H. Fragonard, 1732-1806, Paris, 1906. (p. 128)
Bellemère J., Le Musée d'Amiens, Etude critique, Amiens, 1908. (p. 42)
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du Musée de Picardie, Amiens, Impr. Picarde, 1911. (p. 132, n° 142 (Fragonard))
Wildenstein Georges, "L'exposition Fragonard au pavillon de Marsan", Revue de l'art français, 7, juillet 1921, pp. 356-363. (n° 67)
Boinet Amédée, Le Musée d'Amiens. Musée de Picardie. Peintures, Paris, 1928. (pp. 15, 52)
Brière Gaston, "L'exposition des chefs-d'oeuvre des musées de province", Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français, 1931, pp.189-217. (p. 199)
Réau Louis, "Les influences flamandes et hollandaises dans l'oeuvre de Fragonard", Revue belge d'archéologie et d'histoire de l'art, 2, 2 avril 1932, pp. 97-104. (p. 102)
Réau Louis, Fragonard, sa vie et son oeuvre, Bruxelles, 1956. (p. 164)
Wildenstein Georges, The Paintings of Fragonard, Aylesbury, 1960. (n° 457)
Wilhelm Jacques, Fragonard, 1960 (manuscrit non publié). (p. 154)
Vergnet-Ruiz Jean et Laclotte Michel, Petits et grands musées de France. Peinture française des primitifs à nos jours, Paris, 1962. (pp. 97, 236)
Thuillier Jacques, Fragonard, Genève, 1967. (p. 68)
Wildenstein Daniel et Mandel Gabriele, L'opera completa di Fragonard, Milan, 1972. (pl. LVII- LVIII, p. 107, n° 481)
Cayeux Jean de, "Les artistes français du XVIIIe siècle et Rembrandt", Etudes d'art français offertes à Charles Sterling, 1975, pp. 287-305. (p. 299, n. 64)
Foucart (Borville) Jacques, Les Lavalard, Amiens, 1977. (pp. 18, 22, 25, 43, 49)
Cuzin Jean-Pierre, Jean-Honoré Fragonard. Vie et oeuvre. Catalogue complet des peintures, Fribourg, Paris, 1987. (pp. 53, 275, n° 84)
Lévêque Jean-Jacques, La vie et l'oeuvre de Jean-Honoré Fragonard, Paris, 1987. (p. 177)
Rosenberg Pierre, Tout l'oeuvre peint de Fragonard, Paris, 1989. (p. 82, n° 101)
Huchard Viviane, Lernout Françoise, Mahéo Noël et Couderc Sylvie, Le Musée de Picardie, Amiens, Paris, 1995. (p. 100)
New History of World Art, Tokyo, 1996, vol. 18. (p. 119, fig. 103)
Guillou Jean-François, La peinture en 1000 photos de Giotto à Gauguin, Paris, 1997. (p. 71, fig. 18)
Harent Sophie, "Incarner la "douce affectation de l'âme". Images de la tendresse maternelle au XVIIIe siècle", Péristyles, Cahiers des Amis du musée des beaux-arts de Nancy, n°26, Actes du colloque "L'enfant dans la Ville et dans l'Art au XVIIIe siècle ", Nancy, 2005, pp.79-89. (p. 81)
Pinette Matthieu, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, Musée de Picardie / Somogy éditions d'art, 2006 (272 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (pp. 164-165, ill.)

Rédacteur

Renaux Catherine

Copyright notice

© Amiens, musée de Picardie, © Service des musées de France, 2010

Crédits photographiques

© Fonds Musée de Picardie, © Jeanneteau, Marc

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

08120000185

Notices :  

1601   1602   1603   1604   1605   1606   1607   1608   1609   1610   1611   1612   1613   1614   1615   1616   1617   1618   1619   1620   1621   1622   1623   1624   1625   1626   1627   1628   1629   1630   1631   1632   1633   1634   1635   1636   1637   1638   1639   1640   1641   1642   1643   1644   1645   1646   1647   1648   1649   1650   1651   1652   1653   1654   1655   1656   1657   1658   1659   1660   1661   1662   1663   1664   1665   1666   1667   1668   1669   1670   1671   1672   1673   1674   1675   1676   1677   1678   1679   1680   1681   1682   1683   1684   1685   1686   1687   1688   1689   1690   1691   1692   1693   1694   1695   1696   1697   1698   1699   1700   1701   1702   1703   1704   1705   1706   1707   1708   1709   1710   1711   1712   1713   1714   1715   1716   1717   1718   1719   1720   1721   1722   1723   1724   1725   1726   1727   1728   1729   1730   1731   1732   1733   1734   1735   1736   1737   1738   1739   1740   1741   1742   1743   1744   1745   1746   1747   1748   1749   1750   1751   1752   1753   1754   1755   1756   1757   1758   1759   1760   1761   1762   1763   1764   1765   1766   1767   1768   1769   1770   1771   1772   1773   1774   1775   1776   1777   1778   1779   1780   1781   1782   1783   1784   1785   1786   1787   1788   1789   1790   1791   1792   1793   1794   1795   1796   1797   1798   1799   1800  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5296 


Requête :   ((3e quart 18e siècle) :PERI )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0