Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 40
Domaine

peinture

Dénomination

pendant ; élément d'ensemble

Titre

Jérémie voit une branche d'amandier fleurie ; Scène de la vie d'Aaron (ancien titre) ; L'appel du prophète Jérémie (autre titre)

Auteur/exécutant

WEST Benjamin

Précision auteur/exécutant

Springfield, 1738 ; Londres, 1820

Ecole

Etats-unis

Période création/exécution

4e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1782

Genèse

étude ; oeuvre en rapport

Historique

C'est en tant que peintre de George III que West recut en 1780 la commande du décor de la chapelle royale du château de Windsor. Le premier projet, élaboré avec l'architecte sir Wiliam Chambers, qui concernait vraisemblablement l'ancienne chapelle du XVIIème siècle dessinée par Hugh May, comprenait près de ving-six peintures autour des thèmes de l'Ancien Testament. En 1796, Chambers fut remplacé par James Wyatt comme architecte. En 1801, West recevait l'ordre de suspendre son travail, et la chapelle ne fut jamais exécutée. Ces deux "modelli" monochromes correspondent à une des étapes importantes de l'élaboration du décor. Les deux compositions sur les thèmes d'Isaïe et de Jérémie n'apparaissent dans des différents projets de West et de Chambers qu'en 1784, en pendants autour du tableau représentant Moïse recevant les Tables de la Loi. Ce triptyque devait certainement servir de décoration au maître-autel. Cette hypothèse est confirmée par une aquarelle de John Henry Ramberg (British Museum) exposée à la Royal Academy de 1784 et qui montre le triptyque en entier. Le tableau final est dans l'église de Saint Martin, Langharne, Pays de Galles (v. 1784); un dessin de l'ange et du groupe des chérubins est au British Museum, il n'y a que deux chérubins alors qu'il en a trois dans celui de Saint Martin et dans le dessin

Matériaux/techniques

grisaille ; peinture à l'huile ; toile

Dimensions

93 H ; 36 L

Sujet représenté

scène biblique (Jerémie, étonnement, ange, amandier : en fleurs)

Précision sujet représenté

West évoque l'épisode suivant de la Bible : "La parole de l'Eternel me fut adressée en ces termes : Que voit-tu Jérémie? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. L'Eternel me dit : Tu as bien vu, car je veille sur ma parole pour l'exécuter." (Jérémie, I, II). Le nom hébreu d'amandier signifie aussi veiller; le chandelier à sept branches, symbole de vigilance divine, est une imitation stylisée de l'amandier

Source sujet représenté

Livre de Jérémie (1, 2)

Lieu de conservation

Bordeaux ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Bordeaux ; musée des Beaux-Arts

Date acquisition

1967

Anciennes appartenances

La Béraudière comtesse de ; Chesnais Bernard ; vente anonyme, Londres, Christie's, 1927/07/08, n° 96

Numéro d'inventaire

Bx 1966 12 3

Exposition

1922-1928, Londres, West Gallery, (sans n°)
- 1968-1969, Bregenz, Vorarlberger Landesmuseum; Vienne, Osterreichisches Museum für Angewandte Kunst, Angelica Kauffmannn und ihre Zeitgenossen, (n°478)
- 1969-1970, Paris, Galerie Cailleux ; Bordeaux, musée des Beaux-Arts, Peintures du dix-huitième siècle au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, (n°47)
- 1977, Bordeaux, Galerie des Beaux-Arts, La peinture britannique de Gainsborough à Bacon, (n°61)
- 1994, Paris, Musée du Louvre, hall Napoléon, d'outre-Manche, l'art britannique dans les collections françaises, (n° 54.-)

Bibliographie

?, Original Designs in Chiaro Scuro for the large Picturs which were painted for his late Majesty Chapel in Windsor Castle (s.d.) (n° 142)
- Martin-Mery G., "Les enrichissements du musée des Beaux-Arts de Bordeaux (1960-1966)", in La Revue des Musées de Bordeaux, Bordeaux, 1967, (p.41 et 50.)
- "La Chronique des Arts", in Gazette des Beaux-Arts, Paris, juillet-août 1967, (p.2)
- Martin-Méry G., "musée des Beaux-Arts de Bordeaux, Dix ans d'enrichissements et d'activités", in La Revue du Louvre, Paris, 1968, n° 4-5, (n°4-5, p.275, repr. p.277)
- Meyer J.D., "Benjamin West's Chapel of revealed Religion : A Study in Eighteenth Century Protestant Religious Art", in The Art Bulletin, juin 1975, vol. LVIII, n°2, (vol. LVIII, n°2, p.252, p.264, repr. p.253, n°10) ; Youle R.A., "Benjamin West's Inspiration of the Prophet Isaiah" in The Register, The University of Kansas Museum of Art, 1976, (repr.)
- Dillenberger J., Benjamin West, The Contex of his life's work with particular attention to paintings with Religious Subject Matter, San Antonio (USA) 1977, (p.56, p.58, repr. p.57, n°35, p.214)
- Evans D., Mather Brown, Early American Artist in England, Wesleyan University Press, Middleton, Connecticut, 1980, (repr.)
- Van Erffa H., Staley A., The Paintings of Benjamin West, 1986, (n° 287)
- Rapetti R., Le Leyzour Ph., Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux : Guide des collections, Bordeaux, 1987, (pp.46-47)

Copyright notice

© Bordeaux, musée des Beaux-Arts, © Direction des musées de France, 2002

Crédits photographiques

© Lysiane Gauthier

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

000PE027342

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1) :SREP )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0