Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 54
Domaine

tapisserie ; médiéval

Titre

L'arrivée des reliques de saint Etienne en Calcédoine

Auteur/exécutant

anonyme

Lieu création / utilisation

Centre, Cher, Bourges (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

3e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1466

Genèse

objet en rapport

Historique

Lieu d'exécution hypothétique (Artois, Flandre, Hainaut, Brabant ?) ; exécution à l'initiative du chanoine Pierre de Crosses ; En 1768, après la réfection du choeur, les chanoines décident de reléguer et de vendre les anciennes tentures ; Seule tapisserie provenant du choeur de la Cathédrale Saint-Etienne (Bourges) : partie d'une série de six pièces commandées par le chanoine Pierre de Crosses en 1466 ; voir aussi : Tympan (D.1904.1.1) ; en rapport avec : Vitrail ; Tympan également commandé par Pierre de Crosses, pour une porte du choeur de la cathédrale et portant ses armes. Vitrail de l'histoire des reliques de saint Etienne, à la cathédrale de Bourges.

Matériaux/techniques

laine, tapisserie sur métier

Description

Tapisserie en laine sur métier

Dimensions

Hauteur en cm 210 ; Longueur en cm 240

Inscriptions

légende ; armoiries

Précision inscriptions

légende, h.g : Sur une banderole, en caractères gothiques : COMET LA NEF SAIT ETEVE FIT ECAL PRES CALECIDE / PLUSIEURS MALADES FURENT GUERIS, traduction : Comment le navire de saint Etienne fit escale à Chalcédoine ; plusieurs malades furent guéris ; armoiries, en haut à droite au dessus de la porte d'une ville : armoiries d'azur à une fasce d'argent accompagnée de trois crosses d'or, deux en chef et une en pointe

Onomastique

chanoine régulier : Crosses Pierre de

Utilisation/destination

décor

Précision utilisation/destination

chapitre de la cathédrale Saint-Etienne (utilisateur) Mention dans le 6e registre capitulaire de Saint-Etienne, Archives départementales du Cher, fol. 47 v°, d'après article de D. Mater : conclusum fit quod fiat littera magistro de Crossis de fundatione facta eidem pro tapissaria (il est décidé d'adresser une lettre à maître de Crosses, au sujet de sa fondation pour la réalisation d'une tapisserie)

Période utilisation/destination

3e quart 15e siècle ; 3e quart 18e siècle

Millésime utilisation/destination

1466 entre ; 1768 et

Sujet représenté

scène (saint Etienne, guérison miraculeuse, cercueil, homme, femme, barque, ange, en vol, fleur, costume traditionnel, diable, dans les airs)
fond de paysage (ville, fortification, bord de mer)
ornementation, armoiries

Précision sujet représenté

Selon D. Mater, suivi par L. Weigert, le fragment subsistant illustre un épisode relaté par la Légende dorée. Il représente la femme d'Alexandre, Julienne, transportant le corps d'Etienne, dans une châsse embarquée sur un bateau, de Jérusalem à Constantinople, et faisant escale à Calcédoine ; infirmes, possédés et lépreux attendent sur le rivage et sont guéris. La guérison des malades à l'arrivée des reliques de saint Etienne à Chalcédoine. Une barque, au-dessus de laquelle volent deux anges, transportant un cercueil accompagné de plusieurs personnes (au moins cinq femmes et deux hommes) arrive au rivage, devant une ville fortifiée. A ce moment, des habitants de la ville vont au devant de la barque, tandis que le diable s'enfuit hors de la cité. Dans le haut à droite, au-dessus de la porte d'entrée, sont figurées les armes du chanoine Pierre de Crosses, chanoine de la cathédrale Saint-Etienne de Bourges.

Source sujet représenté

vie de saint ; Jacques de Voragine : La Légende dorée

Lieu de conservation

Bourges ; musée du Berry

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Bourges ; musée du Berry ; classé MH

Date acquisition

1863

Anciennes appartenances

Collection privée, Chapitre de la cathédrale Saint-Etienne, (En usage de leur création à 1768) ; Collection privée, Dardeau (père) ; Dardeau (père)

Numéro d'inventaire

1863.12.1 ; P.R. Q 59 (Catalogue ancien par matière) ; G.R. Q 38 (Catalogue ancien par matière)

Exposition

Bourges 1948 Bourges, palais Jacques Coeur, 1948, Soixante tapisseries murales anciennes et modernes (N° 14)
Maîtres et ouvriers du Moyen Age, exposition temporaire au musée du Berry, Bourges, 15 avril - 30 août 1987 (N° 153)

Bibliographie

MATER D. 1904 b Daniel Mater, "Les anciennes tapisseries de la cathédrale de Bourges / Pierre de Crosses", Mémoires de la Société des Antiquaires du Centre, t. XXVII, 1904, p.329-359
Exposition Paris Musée du Louvre 1994 Le Jubé de Bourges, Paris, Réunion des musées nationaux, 1994, 103 p. : ill. , couv. en coul. (p. 25 ; voir aussi note 24 p. 88)
exposition Auxerre musée d'art et d'histoire 2000 Histoire de saint Etienne : la tenture de choeur de la cathédrale d'Auxerre (Oeuvre citée et reproduite p. 41 et 48, dans l'étude de L. Weigert)
WEIGERT L. 2004 Laura Weigert, Weaving sacred stories : French choir tapestries and the performance of Clerical Identity, Ithaca et Londres, 2004 (p. 160-161)

Copyright notice

© Bourges, musée du Berry, © Direction des musées de France, 2006

Crédits photographiques

© François Lauginie, ville de Bourges - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

1er site associé
2e site associé

 

02300013419

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67  

Lots de réponses :  


Requête :   ((La Légende Dorée) :SREP )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0