Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 11
Domaine

peinture

Titre

Pygmalion et Galathée

Auteur/exécutant

GIGOUX Jean

Précision auteur/exécutant

Besançon, 1806 ; Paris, 1894

Ecole

France ; Franche-Comté

Période création/exécution

3e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1852

Genèse

reproduit en gravure

Historique

La lithographie d'Emile Lassale est conservée au Musée de Besançon (inv.Gr.65).

Matériaux/techniques

toile, peinture à l'huile

Dimensions

l. 130 ; H. 195 ; TAIL. G

Inscriptions

signature

Précision inscriptions

en bas, au milieu : Jean Gigoux

Sujet représenté

scène mythologique (intérieur, atelier d'artiste, Pygmalion : sculpteur, étonnement, sculpture : femme : Galatée, effet de lumière)

Etat de conservation

Moyen ; oui ; 19/06/2012

Source sujet représenté

Ovide : Les Métamorphoses (Livre X)

Lieu de conservation

Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; achat ; Fonds national d'art contemporain

Numéro d'inventaire

D.875.3.1 ; PFH-6158

Dépôt/changement affectation

en dépôt ; Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Date dépôt/changement affectation

1875

Commentaires

Gigoux a choisi de représenter l'instant le plus fort de l'histoire lorsque la statue s'anime sous les yeux émerveillés de son créateur : Galatée debout sur son socle, hissée sur une sellette de sculpteur où gisent quelques éclats et une râpe, occupe le centre de la toile ; sa pose pudique et langoureuse dérive, [...] du type hellénistique de la Vénus Médicis; son corps a déjà revêtu la couleur de la chair tendis que les pieds conservent encore pour un instant un éclat marmoréen. A droite, Pygmalion lève les yeux vers son idole : tout étonné du miracle il avance un bras pour toucher la statue tandis que l'autre main empoigne un lourd maillet. Afin de conférer à l'oeuvre un aspect plus antique Gigoux laisse deviner contre la draperie qui sert de fond au chef-d'oeuvre la silhouette étrange d'un kouros égyptisant, de dos, qui installe l'idée de l'atelier où l'on se trouve transporté. Dans l'angle inférieur gauche, une cassolette fumante achève de donner à ce spectacle un caractère fantastique. (in PINETTE Matthieu et SOULIER-FRANCOIS Françoise, "Jean Gigoux, 1806-1894 : dessins, peintures, estampes, oeuvres de l'artiste dans les collections des musées de Besançon", Besançon : Musée des beaux-arts et d'archéologie, 1994, p. 110-111)

Bibliographie

CASTAN Auguste, Histoire et description des musées de la ville de Besançon (Coll. Inventaire des Richesses d'Art de la France), Paris, Ed. Plon, Nourrit et Cie, 1889, p. 35 ; ESTIGNARD Alexandre, Jean Gigoux, sa vie, ses oeuvres, ses collections, Besançon, impr. de Delagrange-Louys, 1895, p. 38-39, 41, 70 ; MAGNIN Jeanne, La Peinture et le dessin au Musée de Besançon, Dijon, Impr. Darantière, 1919, p. 141, 231 ; PINETTE Matthieu, SOULIER-FRANÇOIS Françoise et al., Jean Gigoux. Dessins, Peintures, Estampes, Oeuvres de l'artiste dans les collections des musées de Besançon, Besançon, Ville de Besançon, 1994, p. 110-111

Rédacteur

musée des beaux-arts de Besançon ; stagiaire maj 3

Copyright notice

© Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie, 2009, © Service des Musées de France, 2013

Crédits photographiques

© Musée des Beaux-arts et d'Archéologie, Besançon

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

M0332001380

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Les Métamorphoses) :SREP )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0