Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 7
Domaine

horlogerie ; métrologie - instruments de mesure ; arts décoratifs

Dénomination

pendulette

Appellation

pendulette de voyage ; réveil

Auteur/exécutant

COUAILLET Frères (manufacture)

Précision auteur/exécutant

COUAILLET Frères : Entreprise fondée en 1903, par Armand Couaillet et ses frères, Ernest et Henri et crée les établissements " Couaillet Frères ". Henri seconde Armand dans les affaires et Ernest dirige la fabrication. L'entreprise familiale est spécialisée dans les pendules de cheminée et les pendules de voyage. Elle fournit 3 à 4000 pièces par mois au début du XXe siècle. Les ateliers comptent alors près de 150 ouvriers. Suite à un incendie dévastateur en 1912, l'entreprise Couaillet Frère achète les ateliers Delépine-Barrois, appartenant à l'origine à Honoré Pons. Ils fabriquent de nombreuses variétés de pendulettes de voyage, des pièces mécaniques pour l'armement (fusée d'obus), des télégraphes et développe une voiture électrique, "l'électricar" qui sera fabriqué et vendu à quelques dizaines d'exemplaires sans grand succès. Après la première guerre mondiale , il achète l'usine " La magicienne " à Saint-Ouen pour y produire des pièces pour l'aviation. Suite à un deuxième incendie en 1932, Armand Couaillet, avec quelques employés, remonte un atelier, " La mécanique horlogère ", à l'emplacement des écuries du château Le Bréjal, sa propriété. Il y fabrique de nouveaux mouvements : un minuteur, un réveil SONNFOR, le SONOCTO ou réveil 24 heures qui sonne à la même heure tous les jours. Faute de pouvoir payer les annuités à la Propriété Industrielle, ces brevets tombent dans le domaine public. Ses fils, petits-fils puis arrières petits- fils continue l'entreprise sous le nom de Couaillet-Maruanne-Quesnel à partir de 1955 et en 2011 sous le nom de Couaillet Usinage dans la ville de Rouxmesnil, à proximité de Dieppe.

Lieu création / utilisation

France, Haute-Normandie, Seine-Maritime, Saint-Nicolas-d'Aliermont (lieu d'exécution)

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1910

Matériaux/techniques

laiton, poli, vernis ; émail ; verre, biseauté

Description

Structure ; Cadran ; Pendulette de voyage Couaillet faisant réveil. Le mouvement est équipé d'un échappement à cylindre. Le cadran en émail blanc possède des chiffres romains noirs. Il y a deux aiguilles noires de type poire pour les heures et les minutes. Le cadran réveil se trouve en bas du cadran, il possède une petite aiguille noire. Le timbre nickelé se trouve sous la pendulette. Le mouvement est logé dans une cage avec quatre colonnes profilées. Les côtés et le dessus de la cage sont en verre rectangulaire biseauté. Le mécanisme est entre deux platines en laiton. Le tout est posé sur quatre pieds boules. L'ensemble est en laiton poli-vernis. Sur le dessus de la pendulette se trouve une bélière.

Dimensions

Hauteur en cm 14.5 ; Longueur en cm 8 ; Largeur en cm 6

Inscriptions

poinçon

Précision inscriptions

poinçon, Sur la platine arrière : Poinçon Couaillet : quatre points autour d'une flèche, au niveau de l'arbre de mise à l'heure central

Utilisation/destination

mesure du temps (utilisation primaire)

Précision utilisation/destination

L'entreprise Couaillet Frères produit de la fin du 19ème siècle jusqu'aux années 1920 des milliers de pendulettes de voyages, entièrement fabriquées à Saint-Nicolas d'Aliermont. La marque Couaillet (flèche de remontoir évasée avec 4 points) est présente dans les productions entre 1903 et 1925.

Lieu de conservation

Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Date acquisition

2009 acquis ; 2013 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Meulan, 2009, Doudeville ; Meulan

Numéro d'inventaire

209.05.01

Exposition

Eté 2013, Musée de l'horlogerie de Saint-Nicolas d'Aliermont

Copyright notice

© Saint-Nicolas-d'Aliermont, musée de l'Horlogerie Aliermontaise, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Marianne Lombardi

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07350001481

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15  

Lots de réponses :  


Requête :   ((biseauté) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0