Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 6
Domaine

sculpture

Titre

Grand A

Auteur/exécutant

BARRES Anne (sculpteur)

Précision auteur/exécutant

BARRES : Rodez, 1938 ; ?, ? ; femme

Ecole

France

Période création/exécution

4e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1993

Historique

Fait partie d'un ensemble de 9 sculptures appartenant à la série des "Poussées" (2015.2.1 à 2015.2.9). Le travail avec des matériaux industriels, en usine, en collaboration étroite avec les fabricants, est une caractéristique de la démarche d'Anne Barres depuis 1986. Puis de 1988 à 1998, dans l'entreprise Gélis à Colomiers, Anne Barrès a réalisé les "Palettes", les "Poussées" et les "Dynamiques". Dans la série des "Poussées", le module de base n'est pas la brique mais "la brique au carré". Anne Barrès a grossi les briques deux fois dans toutes leurs dimensions (en les doublant) puis les a peintes pour reproduire la rayure de la brique à l'échelle de ce nouveau module : la rayure est importante parce qu'elle correspond à la structure intérieure de la brique. Avec les rayures peintes, si on voit une "Poussée" de loin, on a l'impression qu'elle est faite d'une, deux ou trois briques, c'est seulement en s'approchant que l'on s'aperçoit de l'échelle. « J'aurais pu faire les Poussées avec deux ou trois briques mais cela n'aurait pas fait intervenir la notion de poids, qui entraîne celle de risque. Ce qui est intéressant dans le côté humoristique c'est le risque de la chute : une brique qui tombe, cela n'est pas impressionnant, si c'est une maison c'est un peu plus dramatique. Je me suis dit qu'il fallait grossir la brique pour qu'elle devienne un élément plus lourd ; en passant à côté de la structure, en voyant qu'elle flanche, on doit se sentir légèrement menacé par le risque de chute. C'est une petite tragédie que je propose. » Les éléments restent dissociables car il est important que la sculpture reste un assemblage visiblement démontable : « Ce qui m'intéresse c'est de faire voir que cela n'est pas maçonné : si je suggère une structure faite avec quatre briques, il y aura quatre éléments différents qui s'appuient les uns contre les autres avec un caoutchouc pour les séparer. Je fais voir que ça tient mais que ça a commencé à fléchir ; si tout était maçonné cela n'aurait pas d'intérêt. »

Matériaux/techniques

brique (peint), ciment

Description

briques cimentées et peintes

Dimensions

Hauteur en cm 120 ; Largeur en cm 130 ; Profondeur en cm 50

Sujet représenté

représentation non figurative

Etat de conservation

Bon état ; Complet

Lieu de conservation

Rodez ; musée Denys-Puech

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Rodez ; musée Denys-Puech

Date acquisition

2015

Anciennes appartenances

Collection de l'artiste, BARRES Anne

Numéro d'inventaire

2015.2.3

Exposition

Variations autour des collections de sculpture du musée Denys-Puech, du 25 février 2016 au 29 janvier 2017. (Variations autour des collections de sculpture du musée Denys-Puech, du 25 février 2016 au 29 janvier 2017.)
Exposition "Anne Barrès, Sculptures", 2008 (musée Denys-Puech, Rodez, 2008.)

Bibliographie

"Anne Barrès, Sculptures" (Catalogue de l'exposition au musée Denys-Puech, Editions du Rouergue, 2008. Photo page 51.)

Copyright notice

© Rodez, musée Denys-Puech, © Service des musées de France, 2016

 

Renseignements sur le musée

 

05500002077

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68  

Lots de réponses :  


Requête :   ((ciment) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0