Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

arts décoratifs ; mobilier

Titre

Table en guéridon

Auteur/exécutant

BARBEDIENNE Ferdinand ; SEVIN Louis Constant

Précision auteur/exécutant

BARBEDIENNE : Industriel français principalement connu pour sa fonderie de bronze de reproduction. Il s'associe en 1838 avec le mécanicien Achille Collas (1795-1859), qui venait d'inventer un procédé de reproduction en bronze et à plus petite échelle, d'objets d'arts. En 1839, Barbedienne fonda la maison où il fit reproduire en bronze la plupart des statues des musées d'Europe réduites pour pouvoir orner les intérieurs modernes. Son idée était de démocratiser l'art, en rendant accessible de fidèles reproductions de chefs d'oeuvre. Les thèmatiques privilégiées sont l'antique et les allégories. Il appliqua ses procédés aux travaux des sculpteurs de son époque (Barye, Fremiet, Mène, etc.) et créa de très nombreux modèles de bronze d'ameublement, des émaux, cloisonnés, hauts et bas-reliefs en bois etc. Par les contrats d'édition qu'il leur proposait, il contribua à leur succès par la diffusion de leurs ouvres. C'est son neveu et successeur, Gustave Leblanc-Barbedienne, qui développa la fonderie en se spécialisant dans les bronzes monumentaux. En France, beaucoup de monuments aux morts sont signés Leblanc-Barbedienne.
SEVIN : ?, 1821 ; ?, 1888

Ecole

France

Période création/exécution

4e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1880 vers

Historique

Mentionné seulement dans l'état dressé par les exécuteurs testamentaires du duc en 1897, ce guéridon serait donc entré tardivement dans les collections de Chantilly. Malgré son caractère sinisant il ne fit pas partie des meubles de ce style réunis par le duc d'Aumale dans la salle Bourbon de la maison de Sylvie. C'est dans la grande singerie qu'il figure en 1897. L'inventaire de 1891 ne le mentionnant pas, il serait donc entré après cette date.

Matériaux/techniques

bronze ; émail (cloisonné)

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; interdiction de prêt et de dépôt ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Henri d'Orléans duc d'Aumale

Numéro d'inventaire

OA 325 ; 22 (Inventaire Carlier)

Bibliographie

Anne FORRAY-CARLIER, Le Mobilier du château de Chantilly. Editions Faton, 2010. (p.289 n°114)

Copyright notice

© Chantilly, musée Condé, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux-Grand Palais (domaine de Chantilly) - utilisation soumise à autorisation

 

Renseignements sur le musée

 

50520009385

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71  

Lots de réponses :  


Requête :   ((cloisonné) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0