Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

céramique

Dénomination

plat

Titre

Actéon changé en cerf

Auteur/exécutant

MAESTRO N (auteur)

Ecole

Italie

Lieu création / utilisation

Italie, Marches, Gubbio (lieu de création) ; Italie, Marches, Urbino (lieu de création)

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

La grande faveur dont jouit le thème de Diane et Actéon dans les arts plastiques et la littérature, tient à ses différentes possibilités d'interprétations selon les modes de pensée. Dans l'Antiquité, le destin infortuné d'Actéon le faisait considérer comme la victime innocente des dieux. Au Moyen âge, le chasseur qui se fait proie était apparenté à l'image du Christ, tandis que la nudité de la vierge Diane était assimilée à la vérité. A la Renaissance, le néo-platonisme transmuait l'amour profane en amour sacré. Le dessin est tracé en gris avec des accents noirs, le modelé est jaune pâle avec des rehauts orangés et de larges taches blanches. La polychromie donne une impression de douceur et de raffinement, grâce aux tons clairs du bleu, du jaune et du vert mis en valeur par quelques noirs, grâce aussi au lustre métallique qui a des reflets nacrés, et au rouge rubis qui se pose par petits points et donne aux nymphes des colliers, ou qui adopte un graphisme léger et redessine tous les éléments du tableau. Ce beau rouge passe pour être une invention de Maestro Giorgio Andreoli qui travaillait à Gubbio avec ses fils Ubaldo et Vincenzio. C'est à ce dernier que l'on attribue généralement la signature N figurant au revers. Les xylographies du Quattrocento et les gravures sur cuivre du XVIe siècle sont presque aussi nombreuses que les mosaïques, fresques, tableaux et sculptures réalisés sur le thème d'Actéon changé en cerf, depuis l'Antiquité. Les éléments essentiels sont fixés : la tête d'Actéon est déjà celle d'un cerf, un ou deux chiens le menacent, le groupe des jeunes femmes lui fait face, la fontaine ou la source ainsi que les rochers et la végétation plantent le décor. A la différence de la plupart des représentations, ici la fontaine est devenue un étang, les nymphes qui étaient pressées autour de Diane s'enfuient, la déesse penchée pour recueillir de l'eau dans sa main la lance tout en jetant ses paroles de malédiction. La nymphe la plus proche de Diane est identique à celle qui figure dans l'édition italienne de Jean de Tournes en 1559. L'attitude de Diane correspond à celle, souvent utilisée dans les bas-reliefs antiques ou les estampes et dessins d'après Raphaël, des personnages fuyant, Hélène, Daphné, Salmacis ou même Joseph. La signature du Maître N, en qui certains auteurs ont voulu voir Maître Cencio, fils de Maître Giorgio de Gubbio se retrouve sur des pièces lustrées à partir de 1532 : parmi elles, deux coupes au Louvre figurant "Actéon changé en cerf" et un couple d'amants, une coupe au British Museum, une autre à Polesden Lacey, "Tarquin et Lucrèce". L'orthographe du mot "chome" et les caractères d'écriture sont semblables à ceux qui figurent sur une pièce d'Urbino à Brunswick, "Joseph explique le songe de Pharaon". Les rinceaux du revers sont communs à de nombreuses majoliques de diverses provenances. Le thème d'Actéon est un thème de prédilection des peintres de majoliques ; quelques exemples se trouvent dans les musées de Paris, au Louvre et au Petit-Palais, de Venise, de Pesaro, d'Arezzo. Urbino est l'un des centres les plus prestigieux de fabrication de majoliques historiées. Dans les années 1520, trois oeuvres signées par Nicola da Urbino (Nicola di Gabriele Sbraghe) sont sorties de la fabrique de Guido Durantino, et deux d'entre elles puisent leur inspiration chez les graveurs de Raphaël. Au cours de la première moitié du XVIe siècle, différents peintres, désignés par une ou deux lettres, font aujourd'hui l'objet d'études cherchant à leur attribuer des groupes d'oeuvres. Les majoliques d'Urbino étaient couramment lustrées à Gubbio, par Maître Giorgio et Maître N. Le rapprochement avec la coupe conservée au Louvre, "Actéon changé en cerf", datée 1539, se justifie par la ressemblance de plusieurs éléments : la signature N du lustreur, la présentation de la scène, le style du dessin, le type des visages et des coiffures des jeunes femmes. L'attribution à un artiste travaillant à Urbino vers 1540 ne co ntredit pas le fait que la majolique ait été lustrée à Gubbio par une autre main, car c'était pratique courante d'apporter à l'atelier fondé par Maître Giorgio des majoliques déjà peintes pour leur donner la touche finale du lustre métallique . Toutefois, si l'on peut identifier Maître N avec Vincenzo, dont de récentes découvertes d'archives ont établi qu'il a dirigé l'atelier de Nicola di Gabriele Sbraghe dès 1538, le plat de Dijon, "Actéon changé en cerf", aurait pu être lustré à Urbino. (Notice de Claudie Barral extraite de l'ouvrage "Faïences italiennes. Catalogue raisonné du musée des beaux-arts de Dijon", Dijon, 1987) ; en rapport avec : Maître N., Diane et Actéon, Paris

Matériaux/techniques

faïence, décor de grand feu

Description

Faïence de grand feu, lustre irisé ; Plat à aile oblique, fond légèrement convexe et petit talon

Dimensions

Dimensions Diamètre : 27 cm ; Epaisseur : 3.5 cm ; Diamètre (en cm) 27 ; Epaisseur (en cm) 3.5

Inscriptions

inscription ; initiale

Précision inscriptions

inscription, au revers sur le pied : en bleu : CHOME ATEONE FU/CHONVERSO IN CERVO ; initiale, au revers sur le pied : en rouge : N

Sujet représenté

scène mythologique (Actéon, punition, métamorphose, cerf, en pied, agression animale, chien, Artémis, en pied, de trois-quarts, nu, Nymphe, groupe, baignade, grotte, source, arbre, château) ; revers : ornementation (cercle, rinceau)

Précision sujet représenté

Actéon, petit-fils de Cadmus roi de Thèbes, est un héros malheureux de la mythologie antique. Ovide raconte son histoire dans les "Métamorphoses" (III, 2). Errant dans les bois après une journée de chasse, Actéon arrive dans une vallée inconnue "ombragée de pins et de cyprès". Il découvre Diane qui avait coutume de se baigner dans la source d'une grotte, en compagnie de ses nymphes. Courroucée d'être surprise nue, la déesse "s'arme de l'eau qui coule sous ses yeux, la jette au visage d'Actéon... et sur la tête ruisselante d'Actéon, elle fait naitre le bois d'un cerf vivace...". C'était signer l'arrêt de mort du héros : ses chiens le tuèrent sans le reconnaître. Diane est la déesse au corps parfait et inaccessible, la personnification de la chasteté souveraine et méprisante, le symbole d'une forme d'érotisme basé sur une attirance d'autant plus irrésistible qu'elle ne rencontre que dérobade, frustration, cruauté. C'est "l'Eros de la beauté froide", comme le définit André Chastel lorsqu'il met en parallèle la Diane chasseresse de l'Antiquité et la figure de Diane de Poitiers qui cristallisa un courant nouveau de la sensibilité et de l'art français au 16e siècle.

Etat de conservation

Bon état

Source sujet représenté

Ovide : Les Métamorphoses d'Ovide

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1878

Anciennes appartenances

Collection privée, Trimolet Anthelme et Edma

Numéro d'inventaire

CA T 1060 ; 13 (Cat. faïences italiennes 1987)

Bibliographie

Gleize (Emile), Catalogue descriptif des objets d'art formant le musée Anthelme et Edma Trimolet, Dijon, 1883 (n° 1060 (Attribué à Maestro Giorgio Andreoli. XVIe siècle))
Barral (Claudie), Faïences italiennes. Catalogue raisonné du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon, 1987 (n°13 pp. 82-85, reprod. p. 83 (Attribué à une fabrique d'Urbino. Lustré à Gubbio par Maestro N.))

Rédacteur

Fraeye Cécile ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay, musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370011064

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4503 


Requête :   ((décor de grand feu) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0