Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 546
Domaine

verrerie ; vie domestique

Dénomination

gobelet

Auteur/exécutant

Manufacture de cristaux du Creusot (verrier)

Précision auteur/exécutant

1786 ; 1832 ; En 1785, le site de Montcenis près du Creusot est choisi pour accueillir la Manufacture des cristaux et émaux de la Reine (initialement créée à Sèvres à l’initiative de Philippe-Charles Lambert et Barthélémy Boyer) et une cristallerie est construite en 1786 selon les plans de l'architecte Barthélémy Jeanson. En 1787, la Manufacture des Cristaux de la Reine est officiellement transférée de Sèvres au Creusot suite à un arrêt du Conseil d'Etat du Roi du 18 février. La Révolution française et la chute de l'Ancien Régime provoquent l’arrêt de la fabrication de cristal en 1790 et la perte du titre de Manufacture des Cristaux de la Reine en septembre 1792 et des privilèges associés. La manufacture, rebaptisée Manufacture de cristaux du Creusot, se consacre alors à la production de verre commun. Sous l'Empire en juillet 1806, la manufacture devient Manufacture impériale et obtient l'appellation de Manufacture de cristaux de S.M. l'Impératrice et Reine ainsi qu'une subvention par l'Empereur en 1807 afin de favoriser cette branche de l'industrie. En parallèle à la production de cristal transparent et de couleur, la cristallerie entreprend également la fabrication d'objets en cristal d'opale, assurant à la manufacture une renommée internationale. En 1818, Jean-François Chagot devient propriétaire de la cristallerie et entreprend notamment la construction de fours supplémentaires, la manufacture connaît alors une période de production importante et jusqu’à 540 tonnes de cristal sont produites en 1829. Toutefois, les grèves de juillet 1830, la concurrence des cristalleries de Saint-Louis et Baccarat, le ralentissement de la production et les relations entre les héritiers de Jean-François Chagot décédé en 1824 provoquent une crise au sein de la cristallerie. La manufacture est rachetée en 1832 par les établissements de Saint-Louis et Baccarat, entraînant l’arrêt de la fabrication et de la vente de cristaux le 31 octobre 1832. La cristallerie est transformée quelques années plus tard par Eugène Schneider (1805 - 1875), gérant des forges et ateliers du Creusot, qui en fait sa résidence après le rachat des bâtiments de l’ancienne cristallerie par lui et son frère Adolphe Schneider (1802 - 1845) en 1837. En 1969, le château et le parc de la Verrerie, dont l'appellation évoque la fonction initiale du site, sont vendus par la famille Schneider à la ville du Creusot et s'y installent progressivement la Communauté Urbaine Creusot Montceau, le Musée de l'Homme et de l'Industrie, l'Ecomusée Creusot Montceau et l'Académie François Bourdon. En l’absence de documents attestant avec certitude la provenance des cristaux, peu de pièces peuvent véritablement être attribuées à la Manufacture des cristaux du Creusot (jusqu’en 1830, les tarifs, textes d’époque et mentions lors des expositions industrielles nomment cette manufacture Manufacture de cristaux de Montcenis.).

Lieu création / utilisation

France, Saône-et-Loire, Le Creusot (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1820 vers

Matériaux/techniques

cristal (moulé (?), taillé (?)) ; émail, or (incrustation)

Description

gobelet en cristal avec incrustation d'une médaille en miniature de l'ordre de Saint-Louis réalisée en émaux de couleur sur feuille d'or dans un ovale laissé en poli et encadré de rosaces, bord inférieur taillé à côtes torses en godrons (?) et base en étoile

Dimensions

H. 9,2 cm ; D. 7,8 cm ; Pds. 0,49 ; VOLUM. 0,0004

Utilisation/destination

consommation des boissons

Lieu de conservation

Communauté urbaine Creusot-Montceau ; écomusée Creusot Montceau

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'établissement public de coopération intercommunale ; achat avec participation du FRAM ; écomusée Creusot Montceau

Date acquisition

01/10/1991

Anciennes appartenances

association Ecomusée de la communauté urbaine Le Creusot-Montceau-les-Mines (jusqu'au 31/12/2011)

Numéro d'inventaire

91.12.1 ; 1991.012.0001 (ancien numéro Actimuséo)

Rédacteur

Mélanie BESSARD ; Morgane MOELLO ; Manon MAUGUIN

Copyright notice

© CUCM ; écomusée Creusot Montceau, 2017, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Ecomusée Creusot Montceau ; © Mélanie BESSARD

 

Renseignements sur le musée

 

M0170000392

Notices :  

401   402   403   404   405   406   407   408   409   410   411   412   413   414   415   416   417   418   419   420   421   422   423   424   425   426   427   428   429   430   431   432   433   434   435   436   437   438   439   440   441   442   443   444   445   446   447   448   449   450   451   452   453   454   455   456   457   458   459   460   461   462   463   464   465   466   467   468   469   470   471   472   473   474   475   476   477   478   479   480   481   482   483   484   485   486   487   488   489   490   491   492   493   494   495   496   497   498   499   500   501   502   503   504   505   506   507   508   509   510   511   512   513   514   515   516   517   518   519   520   521   522   523   524   525   526   527   528   529   530   531   532   533   534   535   536   537   538   539   540   541   542   543   544   545   546   547   548   549   550   551   552   553   554   555   556   557   558   559   560   561   562   563   564   565   566   567   568   569   570   571   572   573   574   575   576   577   578   579   580   581   582   583   584   585   586   587   588   589   590   591   592   593   594   595   596   597   598   599   600  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3353 


Requête :   ((or) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0