Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 7
Domaine

céramique ; Asie orientale ; ethnologie

Dénomination

assiette (historiée, ronde)

Titre

Satire des Actionnaires

Précision auteur/exécutant

Exécuté sous la dynastie Qing

Lieu création / utilisation

Chine : Jingdezhen

Période création/exécution

1er quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1721 entre ; 1725 et

Epoque/style/mouvement

époque Qing (1644 - 1911)

Matériaux/techniques

porcelaine, glaçure, bleu de cobalt (sous couverte), polychromie, doré, sur couverte

Dimensions

D. 21

Inscriptions

légende

Précision inscriptions

50 per-cet op / Delft gewonnen (face, m.)

Utilisation/destination

exportation : Europe

Sujet représenté

scène (satirique, Arlequin, danse, Delft)
bordure (feuillage orn, or)

Précision sujet représenté

Les assiettes dites "des actionnaires" font partie d'une série de six qui sont les plus connues et les plus anciennes (1721-1725). Deux autres séries de sujets presque semblables ont été créées ultérieurement. La bordure est décorée d'un feuillage bleu, vert et or. Le centre est occupé par un acteur de la Comédia dell'Arte. Le thème de ces assiettes volontiers satirique, évoque le rôle de Law, qui avait fait de la Compagnie des Indes une importante machine financière, qui attirait la convoitise des spéculateurs. Le système mis en place par Law visait à rembourser les dettes de l'Etat et à contrôler l'activité économique. La création d'un nombre important d'actions et l'émission en surnombre de papiers monnaies qui n'étaient pas en proportion avec leur valeur réelle mena à la ruine de nombreux actionnaires, après plusieurs années de fortes spéculations. Devenu l'objet de l'exécration générale, Law fut forcé de sortir de France en 1721. Les spéculateurs hollandais qui s'étaient montrés très actifs dans l'acquisition d'actions de la Compagnie des Indes furent en grande partie floués par ces déconvenues. De nombreuses gravures sarcastiques autant françaises que hollandaises évoquaient Law "le diable d'argent", mais aussi les spéculateurs qui s'étaient portés au jeu de ce "commerce du vent" devenant ainsi la risée de toute l'Europe. Chacune de ces gravures met en scène un arlequin grotesque et gesticulant, comme pris de folie à la vue de fructueuses spéculations. Plusieurs de ces gravures ont été rassemblées dans un grand volume publié en 1720 sous le titre Het Groote Tafereel der Dwaasheid. ; Dans un large médaillon, cerné d'un double filet bleu, est représenté un personnage qui danse dans une pièce au sol carrelé. En arrière-plan est inscrit "50 percent op Delft gewonnen" : 50 pour cent de profit pour Delft. Sur le marli, une bordure de feuillage en émaux bleu, vert et or. ;

Etat de conservation

4 petits éclats sur la bordure ; 3 petits cratères sur la face ; nombreux trous d'épingle sur la face et sur le dos, 23/10/2003

Lieu de conservation

Lorient ; musée de la Compagnie des Indes

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat après arrêt en douane ; Lorient ; musée de la Compagnie des Indes

Date acquisition

1988

Anciennes appartenances

Dr François Hervouët, n°663 (16 bd Guist'Hau 44000 Nantes)

Numéro d'inventaire

ML 395 C 219

Exposition

FRAM Bretagne. Bilan desitions 1982-1990, Rennes, 13/02-18/03/1991, n° 5 p. 40 ; Estuaire, de Nantes à Saint-Nazaire, Histoire d'un port, Nantes, château de Nantes, 04-12/1997

Bibliographie

Michel Beurdeley, Porcelaine de la Compagnie des Indes, Fribourg, Office du livre, 1962, cat. 151; ; Clare Le Corbeiller, China trade porcelain.Patterns of exhange, New-York, Metropolitan Museum of Art, 1974, pl. 18
François et Nicole Hervouët, Yves Bruneau, La porcelaine des Compagnies des Indes à décor occidental, Paris, Flammarion,1986, cat. 9.54 à 9.60
Christiaan Jörg, Chinese export porcelain. Chine de commande from the Royal museum of art and history in Brussels, Hong Kong, The Urban Council et The Hong Kong Museum of art, 1989, no 230
David S. Howard, John Ayers, Masterpieces of Chinese export porcelain from the Mottahedeh Collection in the Virginia Museum, Londres, Sotheby's / Philip Wilson publishers, 1981, cat. 230
David S. Howard, The Choice of the Private Trader. The Private Market in Chinese Export Porcelain illustrated from the Hodroff Collection, Londres, Zwemmer, 1994, cat. 25
Christiaan Jörg, Chinese export porcelain. Chine de commande from the Royal museum of art and history in Brussels, Hong Kong, The Urban Council et The Hong Kong Museum of art, 1989, cat. 34; ; Louis Mézin, François Souty, "Law et la Hollande. Les porcelaines chinoises de la série des actionnaires", in Cahiers de la compagnie des Indes, 2002, n°7
Lunsingh Scheurleer, Chinese Export Porcelain. Chine de Commande, London, Faber and Faber Limited, 1974, ill. 254, 256, 258
Hugh Tait, "The Commedia dell'Arte in Glasse and Porcelain", in Apollo, oct. 1963, p.261-273 ;
Pronken met oosters porselein, Arnheim, Gemeentemuseum, 24/03-10/061990, n° 141
Fran Kin till Europa. Kinesiska konstföremal fran de ostindiska kompaniernas tid, Stockholm, Ostasiatiska Museet, 10/11/1998-07/03/1999
Porcelain Stories. From China to Europe, Seattle, Seatle Art Museum, 17/02-07/05/2000, n°3 p.26-27
La Chine des Salons. Porcelaines et objets de curiosité des XVIIIe et XIXe siècles. Collection du Musée royal de Mariemont, château de Seneffe, 18/03-27/08/2000, n°81

Copyright notice

© musée de la Compagnie des Indes, 2001, © Direction des Musées de France, 2004

Crédits photographiques

© Yvon Boëlle

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

M0224000014

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25  

Lots de réponses :  


Requête :   ((sous couverte) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0