Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 34
Domaine

métrologie - instruments de mesure ; marine

Dénomination

loch

Appellation

loch à hélice

Auteur/exécutant

WALKER (firme, fabricant)

Précision auteur/exécutant

Thomas Walker (1805/1871) créa sa propre marque avec son fils Thomas Ferdinand (1837/1921) en 1861. "Walker & Son" est la plus connue des marques de loch

Lieu création / utilisation

Angleterre ; Birmingham (lieu de création)

Période création/exécution

4e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1878 vers

Matériaux/techniques

laiton ; corde ; verre

Description

loch de type "Cherub" breveté en 1878. Le loch est constitué d'un fuseau rotatif en laiton avec quatre ailettes. L'autre extrémité du loch se termine par un anneau auquel une corde est rattachée. Un mousqueton permet de relier la corde et le cadran. La cadran en métal de couleur noir est protégé par un verre. Une patte de fixation métallique permet de fixer le cadran à bord. Le volant du loch est manquant

Dimensions

L. 162 (Longueur totale du loch et de la corde ; ;) ; H. 14 ; l. 11 ; L. 27,5 (Cadran) ; H. 15,5 ; l. 15,5 ; L. 35,5 (fuseau)

Inscriptions

inscription concernant l'exécutant ; inscription concernant le lieu de provenance ; monogramme

Précision inscriptions

Chacune des ailettes du fuseau porte l'inscription suivante: une ancre marine (monogramme) T.W CHERUB Sur une des ailette, une inscription concernant la marque et le lieu de fabrique: T. WALKER & SON .LDT. BIRMINGHAM. ENGLAND. A l'intérieur du cadran: WALKER'S SYSTEME

Utilisation/destination

mesure de la distance

Précision utilisation/destination

Le loch à hélice est un instrument qui sert à enregistrer le chemin parcouru par un navire. Le loch est traîné derrière le bateau par une ligne tressée qui transmet la rotation. La vitesse de rotation de l'hélice est proportionnelle à la vitesse du navire et le mouvement va être régulé par un volant. Le nombre de tours est alors enregistré par le compteur fixé à bord et on peut lire par différence la distance parcourue depuis la précédente lecture. La vitesse en noeuds est obtenue en divisant le chiffre (des milles marins) par le nombre d'heures écoulées

Etat de conservation

Bon, 12/03/2009

Lieu de conservation

Concarneau ; musée de la Pêche

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété privée personne morale ; mode d'acquisition inconnu ; musée de la Pêche

Date acquisition

1962

Numéro d'inventaire

1962.12.1 ; Ancien numéro au registre: N° 80

Rédacteur

Rachel Kérébel

Copyright notice

© Concarneau ; musée de la Pêche, 2009, © Direction des Musées de France, 2009

Crédits photographiques

© Rachel Kérébel

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M0199000123

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135  

Lots de réponses :  


Requête :   ((corde) :TECH )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0