Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 4
Domaine

manuscrit ; histoire

Dénomination

lettre

Auteur/exécutant

BREJOU Pierre

Lieu création / utilisation

France, Paris (lieu de création)

Période création/exécution

2e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1940

Matériaux/techniques

papier (encre)

Description

Lettre manuscrite recto-verso. Monsieur Bréjou informe son ami Monsieur Mensch des difficultés de son entreprise de maçonnerie, de la difficulté à trouver des matériaux et donne des nouvelles de ses proches. Il espère un dénouement rapide de la guerre.

Dimensions

L. 27 ; l. 21

Inscriptions

date ; texte ; signature

Précision inscriptions

recto : PARIS, LE 8 Novembre 1940 / Cher Mensche, / J'ai été très heureux de recevoir / votre lettre du 26 octobre, je commençais / à me demander ce que vous étiez devenu. / Je suis rentré à Paris depuis bientôt / deux mois et je passe tout mon temps à / remettre un peu d'ordre dans la gérance / et dans les garages. / Les affaires de maçonnerie sont / très rares et plus rares encore la plupart / des matériaux pour les exécuter. Je n'ai / donc rien fait depuis mon retour que de / m'occuper des affaires de mon frère. / Mathieu et (?) travaillent / toujours au ralenti dans la maison où ils / étaient depuis le commencement de la / guerre. Quant à Alphonse on ne sait / pas ce qu'il est devenu, il doit être resté / verso : peut-être en Auvergne avec Peponneau (?). / Les garages eux aussi marchent au / ralenti, le personnel est réduit à trois par / garage et je me demande si je vais / pouvoir tenir le coup encore longtemps comme / cela, car malgré tout ils travaillent à perte / actuellement, il y a plus de dépenses que / de recettes ! / Si les événements s'arrangent un / peu et que l'on puisse recommencer à / faire un peu de maçonnerie je vous ferais (sic) signe aussitôt, mais pour l'instant, et / surtout pour l'hiver, je crois qu'il vaut / mieux que vous restiez en province, vous y / aurez d'ailleurs plus de facilités pour / vous ravitailler. / J'ai de bonnes nouvelles de mon frère / il est à Nienbourg (?) à 40 km à l'ouest de Hanovre. Ma mère est en Auvergne, elle / y restera probablement tant que mon frère / sera prisonnier. / J'a trouvé un nouveau garde pour / st Thibault (?) il est installé depuis quelques / jours j'espère qu'il préparera un beau jardin / pour l'année prochaine, car je crois que nous / en aurons bien besoin. / En voyez-moi toujours de temps en temps de / vos nouvelles, cela me fera plaisir. / Bien cordialement à vous (signature)

Utilisation/destination

correspondance ; guerre de 39-45

Précision utilisation/destination

Courrier personnel de M. BREJOU à M. MENSCH ; 1940/11/08

Etat de conservation

Bon ; Complet ; 27/07/2012

Lieu de conservation

Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Date acquisition

1992/07/30

Anciennes appartenances

NOIROT Félix ; Provenance : collection privée

Numéro d'inventaire

92.12.340

Rédacteur

Etienne BRETON ; Alexandra BALLET

Copyright notice

© Nuits-Saint-Georges, musée municipal, 2009, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© Nuits-Saint-Georges, musée municipal

 

Renseignements sur le musée

 

M0144004197

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59  

Lots de réponses :  


Requête :   ((guerre de 39-45) :UTIL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0