Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 25
Domaine

sciences - techniques ; hygiène - médecine - santé

Dénomination

mire ; synoptophore (élément)

Auteur/exécutant

CURRY & PAXTON Ltd (fabricant)

Lieu création / utilisation

Angleterre (lieu de création) ; Europe (lieu d'utilisation)

Historique

L'ophtalmométrie connaît un essor dans la seconde moitié du 19ème siècle. Louis-Emile Javal traduit les ouvrages de Helmotz, puis ceux de Donders. On the anomalies of accomodation and refraction of the eye publié par ce dernier en 1864 est disponible dans sa version française Des anomalies de l'accomodation et de la réfraction en 1867. Louis-Emile Javal oriente ses recherches vers l'astigmatisme et perfectionne les appareils de dépistage nés des recherches de ses prédécesseurs. Pour des raisons familiales, il consacre une part importante de son temps au strabisme et publie régulièrement le résultat de ses investigations. Nous retiendrons son Manuel théorique et pratique du strabisme dont la parution en 1896 fera date. Y est ordonnée la presque totalité de la strabologie moderne : - le traitement optique du strabisme, - le traitement de l'amblyopie par occlusion et le traitement du strabisme par les prismes, - la rééducation dans l'espace, - les traitements orthoptiques effectués au moyen d'un stéréoscope qui préfigure le synoptophore. Influencé par les travaux de Javal, Claude Worth fonde en Angleterre une clinique orthoptique, y introduit l'étude systématique du strabisme et propose des traitements chirurgicaux aux enfants. Squint, publié en 1903 reste l'ouvrage de référence dans l'histoire de l'orthoptie anglo-saxonne. A l'instar de Javal, il est à l'origine de la fabrication d'instruments de dépistage, tel l'amblyoscope, instrument intermédiaire entre le stéréoscope de Javal et le synoptophore de Curry & Paxton. En 1987, la firme Curry & Paxton aurait été rachetée par le groupe Boots Optician, de même que la firme Clement Clarke Ltd

Matériaux/techniques

verre, adhésif (noir); fixé sous verre

Dimensions

H. 8,2 ; l. 8,2 ; E. 3 ; Ech. cm

Précision inscriptions

en haut sur un ruban : out/clement clarke ltd./63 wigmore st., london, england/g.57

Utilisation/destination

instrument d'optique ; orthoptie

Précision utilisation/destination

appareil utilisé en orthoptie pour le diagnostic et le traitement non chirurgical des anomalies de la vision binoculaire : - chez un sujet dont l'un des yeux est fortement amétrope, le cerveau annule l'image de l'oeil très faible. les séances d'orthoptie avec l'emploi du synoptophore peuvent permettre de rééquilibrer la vision et l'interprétation des images transmises au cerveau par les deux yeux. - chez le sujet atteint de strabisme convergent ou divergent et de manière générale chez le sujet atteint de troubles des relations sensorielles binoculaires périphériques, les séances d'orthoptie avec usage du synoptophore permettent de rééquilibrer les degrés de vision binoculaire. le synoptophore utilise le principe du stéréoscope pour placer le sujet dans les conditions de la vision au loin. l'appareil présente une mire pour chaque oeil, réglable sur plusieurs axes. chaque tube, coudé à angle droit, se compose d'un éclairage, un support de mire, un miroir à 45° réfléchissant la mire et un verre convexe à travers lequel le sujet observe la mire. les mires peuvent être éclairées séparément ou simultanément. l'appareil est utilisé avec trois types de mires pour étudier respectivement : - la vision simultanée (mires 2 à 13) - la vision binoculaire (mires 14 à 33) - la vision stéréoscopique (mires 34 et 35) ; Mire utilisée pour les tests de vision simultanée. ; Orthoptiste (utilisateur)

Période utilisation/destination

2e moitié 20e siècle

Précision sujet représenté

représente un fou brandissant un bâton

Lieu de conservation

Morez ; musée de la Lunette

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; musée de la Lunette ; Morez

Date acquisition

2004/09/27

Anciennes appartenances

VIGNERON Odile

Numéro d'inventaire

2004.001.0001.11

Exposition

Exposition permanente du synoptophore et de 4 mires

Rédacteur

Typhaine LE FOLL

Copyright notice

© Morez ; musée de la Lunette, 2006, © Direction des Musées de France, 2008

Crédits photographiques

© Typhaine Le Foll

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

M0350002071

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36  

Lots de réponses :  


Requête :   ((orthoptie) :UTIL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0