Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 49
Domaine

Océanie ; croyances - coutumes ; ethnologie

Dénomination

hache-ostensoir

Lieu création / utilisation

Océanie, Mélanésie, Nouvelle-Calédonie (lieu de création)

Historique

Cette hache semble assez ancienne (XVIIIe siècle ou antérieur?) car la ligature est d'un type spécial. Elle devait être plus grande à l'origine, puis a été retaillée, vue la présence d'une perforation ancienne sur le bord inférieur

Découverte/collecte/récolte

Océanie ; Mélanésie ; Nouvelle-Calédonie

Précision découverte/collecte

Cette hache aurait appartenu au chef Alihi-kaï, jusqu'à sa mort en 1853 et son fils Ha-hié l'aurait cédée au Dr Canolle en 1862 lors d'une expédition française (cf. BSAN) . Ce dernier l'aurait peut-être vendue ensuite à C. Seidler ou l'aurait donnée directement au Musée (aucune source sûre car l'inscription du n° d'inventaire n'est pas suffisamment fiable)

Matériaux/techniques

serpentine, fibre végétale, poil, tissu

Description

"Une place particulière était jadis réservée aux tresses de poil de roussette. [...] Sous toutes ces formes, le poil de roussettes entrait dans la ronde des échanges cérémoniels". De jade et de nacre, p. 84 ; Lame en forme de disque, entièrement polie, au tranchant légèrement translucide, percée de deux trous au bord inférieur permettant son emmanchement. Manche composé d'une pièce de bois, reliée à la lame par deux tiges végétales, ligature très soignée. L'ensemble est enveloppé de tissu (probablement d'origine occidentale), enserré de tresses en fibres de coco et en poil de roussette. Au dessus du socle, ornementation en fibres de coco. Socle (à l'origine en noix de coco) recouvert de tissu tenu par des tresses de coco

Dimensions

Diamètre partie sup. en cm 20.6 ; Longueur avec manche en cm 52.7 ; Diamètre à la base en cm 11.5

Utilisation/destination

cérémonie

Précision utilisation/destination

Objet cérémoniel, de parade et de richesse lié au échanges entre chefferies. "Haches et herminettes cérémonielles se reconnaissent à leurs grandes dimensions, à leur qualité d'exécution et à leur décoration, mais surtout à l'impossibilité manifeste qu'elles présentent de travailler un peu durement : fragilité de la lame, forme inadéquate sur un frêle emmanchement, comme les haches-ostensoirs de Nouvelle-Calédonie". Océanie. Curieux, navigateurs et savants, p. 86

Etat de conservation

En 2012 : Mauvais état

Lieu de conservation

Nantes ; musée départemental Dobrée

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; achat ; Loire-Atlantique ; musée départemental Dobrée

Date acquisition

1884

Anciennes appartenances

Collection privée, Seidler Charles, 1884 mars, (Collection achetée par la Ville de Nantes en mars 1884 pour 10 000 F ; donnée au Conseil général de Loire-Atlantique) ; Ville de Nantes ; Seidler Charles

Numéro d'inventaire

884.3.14 ; 19 (N°Seidler)

Commentaires

Hache-ostensoir dite "O kono". "Cet objet tire son nom français de sa ressemblance avec l'ostensoir du culte catholique. Son caractère de parade n'a pu qu'encourager cette appellation, qui n'a apparemment aucun lien avec sa dénomination autochtone. Son nom dans les langues de la Nouvelle-Calédonie est en effet lié au casse-tête. Il est dit le plus souvent "casse-tête en pierre" ou "casse-tête vert". Il est donc considéré typologiquement plus comme un assommoir que comme une hache" De jade et de nacre, p. 152. ; Fiche papier inventaire de Dominique Costa : Seidler 19-F-7 - Nouvelle Zélande

Exposition

Exposition au musée des Beaux-Arts de Chartres du 6 juin au 27 septembre 2009

Bibliographie

Faublée, Jacques, Trésors d'archéologie américaine et océanienne, Nantes, Musée Dobrée cat. expo., 1958 (page 16 )
Patrimoine artistique kanak (pp. 34, 152-154)
As des Mers du Sud, Musée Barbier-Mueller, 1998 (pp 303-304)
Paris (pp. 83, 86)
(A rapprocher d'une hache-hostensoir du musée du Quai Branly inv. n° 71.1946.0.51 x)
Calogue de l'exposition au musée des Beaux-Arts de Chartres, du 6 juin au 27 septembre 2009 (p.22)
Historique des collections océaniennes du musée départemental Dobrée, mémoire de Master 2, Université de Nantes, 2004-2005 (Vol II, p.10)eaua

Rédacteur

Gallard Claire

Copyright notice

© Nantes, musée départemental Dobrée, © service des musées de France, 2012

Crédits photographiques

© musée Dobrée

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07450014707

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68  

Lots de réponses :  


Requête :   ((cérémonie) :UTIL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0