Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 94
Domaine

histoire ; architecture

Dénomination

maquette

Titre

Ilot opérationnel du secteur sauvegardé de Sarlat

Auteur/exécutant

TABACOFF Boris (maquettiste)

Lieu création / utilisation

Paris (lieu de création, lieu d'utilisation) ; Sarlat-la-Canéda (lieu d'utilisation) ; Belgique : Bruxelles (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

3e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1965

Matériaux/techniques

bois, plexiglas, matière plastique

Description

Maquette du secteur opérationnel de Sarlat-la-Canéda. Elle représente 2,5 ha des 11 ha du secteur sauvegardé, soit la partie orientale du centre historique délimité par la cathédrale au sud, et l'hôtel Plamon au nord, le boulevard Henri Arlet à l'est et la rue Albéric Cahuet à l'ouest prolongé par le tracé de la Cuze passant derrière l'hôtel Plamon

Dimensions

H. 44 ; l. 220 ; L. 300 ; Ech. 1/100

Utilisation/destination

exposition

Précision utilisation/destination

exposée au ministère de la culture, puis au conseil européen, la maquette était destinée à démontrer quelle serait l'application de la loi sur les secteurs sauvegardés nouvellement créés. A Sarlat, elle fut le support d'un "son et lumière"

Période utilisation/destination

2e moitié 20e siècle

Sujet représenté

vue d'architecture (ville, Sarlat-la-Canéda)

Précision sujet représenté

Secteur sauvegardé de Sarlat-la-Canéda

Etat de conservation

Bon, 1993, Correct, 2006

Date sujet représenté

1965

Lieu de conservation

Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir

Date acquisition

1991/09

Anciennes appartenances

commune de Sarlat-la-Canéda

Numéro d'inventaire

93.MS.614

Date dépôt/changement affectation

1993

Commentaires

La maquette a été commandée en 1964 pour être présentée à Paris au ministère de la culture, Sarlat ayant été choisie pour appliquer la première les dispositions prises par la loi créant les secteurs sauvegardés. D'après Henry de Ségogne, le conseiller d'Etat rédacteur de la loi, et Max Sarradet, le conservateur régional des Monuments Historiques, il fallait résoudre simultanément le problème juridique des propriétés, le problème financier des crédits et le problème des savoir-faire inhérents aux modes de construction spécifiques comme celui des toitures de lauzes ou celui des provenances des pierres. La gestion fut assumée par la SEMIRESA (société d'économie mixte). Marc Robert fut l'architecte désigné pour contrôler tous les chantiers, après avoir mené les enquêtes sociales sur les logements et les enquêtes techniques déterminant l'enveloppe financière à partir des programmes architecturaux. Les chantiers durèrent globalement une dizaine d'années entre 1965 et 1975, allant pour chacun des quarante immeubles sélectionnés, de 3 à 12 ans. C'est en 1969 que le nombre de chantiers s'accrut le plus : une trentaine furent menés à la fois sur les 2,5 ha de l'îlot opérationnel. La maquette, réalisée en 1965, fut ensuite exposée à Bruxelles attirant ainsi l'intérêt du Conseil Européen qui publia un article sur la restauration de Sarlat dans sa revue "Héritage de l'Europe" en 1974. En 1979, revenue à Sarlat, elle fut utilisée par le Syndicat d'Initiative qui la fit animer par un programme de son et lumière. Vers 1989, elle était encore à la billetterie du Festival des Jeux du Théâtre mais sans lumière ni son. Incluse dans la collection du musée, elle fut considérée comme objet de collection par le conseil artistique de la DMF

Exposition

exposition universelle de Bruxelles (Atomium)

Bibliographie

BENEJEAM Mireille, Histoire de Sarlat et du Périgord, Société d'Art et d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir , Sarlat, 1994 - 1996 ; collectif, Les Monuments Historiques de la France, Paris, avril-juin 1970, 5 - 50 ; DE SEGOGNE Henry, Administration, avril 1972, 86 - 88 ; SARRADET Max, l'Héritage de l'Europe, 1974

Rédacteur

BENEJEAM Mireille

Copyright notice

Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir, © Service des Musées de France, 2007

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

M0060002143

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110  

Lots de réponses :  


Requête :   ((exposition) :UTIL )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0